Soutien au code électoral à Bobo

577 22

Les forces vives de la nation ont marqué le coup à Bobo-Dioulasso pour soutenir la transition. Ce samedi 25 avril 2015 sur le boulevard de la Révolution de Bobo-Dioulasso, des habitants de Bobo ont marqué leur adhésion au Code électoral modifié.

Les populations bobolaises ont fait le déplacement du Boulevard de la Révolution pour soutenir la transition ce samedi 25 avril 2015 à Bobo-Dioulasso.

Quatre ministres de la transition étaient présents. Il s’agit du ministre de l’habitat et de l’urbanisme, René Bagoro, du ministre de l’éducation nationale et de l’alphabétisation, Samadou Coulibaly, du ministre des mines et de l’énergie, Boubacar Bâ et du ministre de l’industrie, du commerce et de l’artisanat, Hippolyte Dah.

La présence des différentes OSC a été remarquable
La présence des différentes OSC a été remarquable

Le président du comité d’organisation, Moussa Zerbo, a d’abord remercié la population pour leur mobilisation à soutenir la charte de la transition et le code électoral. Il a aussi demandé une minute de silence pour rendre hommage aux martyrs de l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre.

Le représentant des partis politiques, Nestor Bassière de l’UNIR/PS, n’a pas manqué de réitérer l’objectif du meeting. Pour lui, c’est une manière de marquer leur adhésion totale et sans faille à la transition.

« Pour nous c’est un signal fort (…) à l’endroit de la communauté internationale pour qu’elle comprenne que tous ceux est fait à l’intérieur c’est avec le peuple et pour le peuple », a-t-il dit en effet.

« Nous n’allons pas accepter que notre victoire qui a été acquise au prix du sang soit récupérée par ceux qui narguaient le peuple hier», a-t-il ajouté.

A chacun son tour chez le coiffeur. Les organisateurs se disent satisfaits des mesures prises par le gouvernement de la transition, à savoir, la journée des martyrs, l’application du code électoral et l’arrestation des anciens dignitaires.

Enfin, les acteurs du meeting ont affirmé que la transition est irréversible et que le code électoral sera appliqué dans sa rigueur.

Sidiki TRAORE

Correspondant Burkina 24 à Bobo-Dioulasso



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Il y a 22 commentaires

  1. nous ne voulons pas tout modification a son honneure.cet code electorale sa modification est injuste.que la CNT revoie sur ces point il est a son honneure .tout modification de ses genre est rejeter et va couter tres chere si il est votre besoin uniquement SEUL LE CDP doit etre ecarter .ET NON A DES INDIVIDUS

  2. Hamadou Laguemware:je voudrais vous poser 3 questions
    1-Quel analyse faite vous des 27 ans de r?gne du cdp(Blaise)?
    2-Que pensez vous des ?lections des mandatures de Blaise ou il avait toujours 99%?
    3-Pourquoi en Afrique on n’arrive pas ? faire la politique comme en Europe ?

  3. la seul choses a la CNT et que la vote soit transparent .revision de la code est a son honneure.il est vraiment injuste. pour cela nous somme toujours en retards.laisser la population choisir tres important

  4. Je trouve ce code compatible avec la r?alit? politique! Quand on vole, on va o?? Quand on casse, on paie…etc. Alors on arr?te de pleurer, le pays a besoin d’avancer. Que le cdp et co goute ? l’opposition! Ils ont encore la chance d’etre en libert?, ailleurs, ils seraient en t?le

  5. nous ne voulons pas tout modification a son honneure.cet code electorale sa modification est injuste.que la CNT revoie sur ces point il est a son honneure .tout modification de ses genre est rejeter et va couter tres chere si il est votre besoin uniquement

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *