USSU-BF : Clap de fin pour la saison 2014-2015

665 2

La saison 2014-2015 de l’USSU-BF (Union des Sports Scolaires et Universitaires) s’est refermée le vendredi 24 avril 2015 au Palais des Sports de Ouagadougou par l’opposition en volleyball. Les cadets (moins de 17 ans) du Prytanée Militaire du Kadiogo (PMK) se sont imposés face au Lycée Yamwaya de Ouahigouya (2-1).

Les deux équipes ont offert un beau spectacle au public
Les deux équipes ont offert un beau spectacle au public

 Le Prytanée Militaire du Kadiogo (PMK) a pris sa revanche sur le lycée Yamwaya de Ouahigouya lors de la finale en volley-ball de l’USSU-BF. Eliminé par cette même équipe chaque année en demi-finale, le PMK qui a évité sa bête  à ce stade de la compétition s’est  imposé en finale (2-1).

Les choses ont pourtant mal commencé pour les futurs militaires dominés au premier set (19-25) par le lycée Yamwaya. Mais l’équipe de Ouahigouya pêche au niveau du service. Le PMK en profite et égalise (25-17) à un set partout. Au time-break, puisque le match se jouait en deux sets gagnants, le PMK continue sur sa bonne lancée et arrache le 3ème set et s’impose par 2 sets à 1.

Le PMK a été meilleur que le lycée Yamwaya de Ouahigouya
Le PMK a été meilleur que le lycée Yamwaya de Ouahigouya

L’équipe de Ouahigouya a montré un très bon niveau de jeu malgré la défaite. Cette finale entre les moins de 17 ans a prouvé qu’il suffit de mettre un peu plus de moyens pour assurer la relève du sport burkinabè notamment au volley-ball.

Plusieurs autres finales dans d’autres disciplines comme le volley-ball, l’athlétisme, le basketball, le handball, le football, la lutte traditionnelle, le judo se sont disputés sur d’autres terrains de la ville de Ouagadougou.

Le lycée Yamwaya peut prendre sa revanche la saison prochaine
Le lycée Yamwaya est reparti avec le prix du fair-play

Propos après match

David Kabré, ministre des sports et des loisirs 

C’était un défi pour le département des sports et des loisirs mais aussi le département partenaire, le Mena. Cela a été relevé puisque nous n’étions pas sûrs compte tenu de la situation que traverse notre pays, de pouvoir tenir cet engagement, de tenir la compétition cette année. Mais avec le soutien du gouvernement de transition, nous avons pu trouver les moyens pour tenir ce rendez-vous. (…)

Filiga Michel Sawadogo, ministre des enseignements secondaires supérieur 

Cette édition n’a pas perturbé le calendrier scolaire. Le sport fait partie des activités à mener dans les établissements secondaires et supérieurs. Non seulement, il y a des jours prévus pour les activités sportives mais aussi il y a un programme qui permet de rattraper ces jours perdus.

Ce qui est important, c’est que le sport permet l’équilibre de l’individu. Pour ce faire, on doit même intensifier les activités sportives au sein des établissements du secondaire et du supérieur. Nous voulons féliciter le ministère des sports et des loisirs pour l’intense activité déployée, qui a permis au regard de nos analyses, de faire même mieux que les années précédents mêmes si l’activité financière reste aléatoire chaque année (…).

 



Article similaire

Il y a 2 commentaires

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *