Elections au Burkina : La France apporte plus de 2 milliards de FCFA

La Secrétaire d’Etat française au développement et à la Francophonie, Annick Girardin, a été reçue en audience par le Président du Faso, Michel Kafando, ce lundi 27 avril 2015 à la Présidence du Faso à Ouagadougou. Plusieurs questions ont été abordées notamment le volet de la préparation de la conférence Paris Climat 2015 sur le réchauffement climatique et le volet développement du soutien que la France apporte au Burkina dans le cadre de la lutte contre la pauvreté.

Ce lundi 27 avril 2015, Annick Girardin a rencontré le Président de la transition, Michel Kafando. « Nous avons échangé ensemble sur les deux grands sujets qui font l’objet de notre tournée en Afrique de l’Ouest », a-t-elle annoncé à sa sortie d’audience.

Il s’agit de la préparation de la conférence Paris Climat 2015 sur le réchauffement climatique qui aura lieu en décembre prochain et du volet développement du soutien que la France apporte au Burkina dans le cadre de la lutte contre la pauvreté.

Les questions relatives aux élections d’octobre 2015 au Burkina ont également été évoquées.

Réchauffement climatique. « Je suis venue dire plusieurs choses mais aussi et surtout observer plusieurs choses. Je dis que l’Afrique fait partie des solutions parce que sur le terrain partout où je vais, des solutions, j’en vois. Et j’en ai vu ici au Burkina Faso », a-t-elle dit.

Selon Annick Girardin, l’on peut lutter à tous les niveaux contre les dérèglements climatiques. Elle a par ailleurs reconnu que les questions d’énergies, d’électrifications et d’eaux au Burkina constituent de « vraies questions ».

La secrétaire d’Etat française dit également avoir visité un projet de foyer amélioré au Burkina ainsi qu’un projet d’adduction d’eau réalisé par l’Agence française de développement. Rappellons à ce niveau que le Burkina est l’un des 16 pays prioritaires de l’aide au développement de la France.

Volet électoral. La secrétaire d’Etat française au développement et à la Francophonie a indiqué que « la France, comme d’autres partenaires, est aux côtés de ce gouvernement de transition, d’abord financièrement, à la fois avec l’Union Européenne mais aussi en bilatéral, nous participons effectivement à cette organisation et au financement du processus électoral qui est actuellement à mi-parcours ».

La Secrétaire d’Etat française au développement et à la Francophonie, Annick Girardin, a été reçue en audience par le Président du Faso, Michel Kafando.
La Secrétaire d’Etat française au développement et à la Francophonie, Annick Girardin, a été reçue en audience par le Président du Faso, Michel Kafando.

Elle a ajouté que la France accompagne l’Etat burkinabè, la Commission électorale nationale indépendante (CENI), le Conseil d’Etat et le Conseil constitutionnel dans l’organisation des élections et la motivation de la société civile à aller voter, à travers un appui de 3,1 millions d’euros (environ 2,15 milliards francs CFA).

Toutefois, Annick Girardin souhaite « que ce rendez-vous soit transparent et inclusif ». Elle a également fait savoir que la communauté internationale « sera vigilante sur ces questions », mais croit « que les choses vont dans le bon ordre et que cette organisation se fera dans les meilleures conditions possibles et aux bonnes dates surtout ».

Immigration et les naufrages récents dans la Méditerranée. La secrétaire d’Etat française pense qu’il y a deux réponses à cette question : le volet sécuritaire et celui du développement.

« Mais j’ai surtout évoqué le volet développement avec le Président de la transition. Il est évident qu’il faut aujourd’hui permettre à cette jeunesse qui aspire avoir dans son pays les services minimums pour vivre dignement, d’avoir une réponse.

J’ai beaucoup d’espoir dans cette année 2015 pour deux raisons. Parce que la réponse à la question climatique permettra aussi de lutter contre la pauvreté et vice versa. Et le nouveau financement du développement constitue également un grand débat en cette année 2015 », a-t-elle indiqué.

Après Abidjan, Ouagadougou, Annick Girardin doit continuer à Niamey au Niger avec le même sujet, la même table ronde de travail et d’échanges.

Noufou KINDO

Bienvenue APIOU

Burkina24



Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

59 commentaires

  1. C’est vraiment pas possible la mendicit? africaine me d?go?te a un point o?, une envie de d?gueuler apr?s on va c’?tonner qu’elle vienne foutre sa gueule dans les affaires Africaine . Un pays endett? jusqu’au cour ont a toujours rien compris nous bandes d’ignorants que nois sommes

  2. on ne veut pas de cadeau empoisonn? car la France n a pas d amis , elle a des int?r?ts ! vous pouvez vous le mettre dans le cul .

  3. Demba Tall, de quel r?alisme parlez vous? Soyez plut?t r?aliste car je sais bien que si nous n’avons pas 51 milliards pour l’organisation des ?lections nous avons n?anmoins les ressources humaines et le gouvernement peut faire appel au volontariat de la jeunesse. Allons nous passer toute la vie de notre nation ? pr?ter l’argent pour tout faire? Quel avenir laisserons nous ? nos enfants?
    Paix sur toi!

  4. Deux milliard de francs CFA est ?gal ? 250 000 ? le prix d’un pavillon ( maison dans la banlieue parisienne ) pour acheter tout un pays ne vendez pas comme le Gabon Bongo p?re ? vendue le Gabon. Bongo fils fait de m?me il a ?t? place pr?sident par les fran?ais

  5. Mes fr?re ne vous faites pas avoir aucun pays n’est pauvre il suffit d’organisation Thomas Sankara ? d?montrer qu’on peu se passer de l’aide il la fait il a ?t? assassin? par Blaise Compaore que la m?me France a soutenu pendant 27 ans il ?tait aime par la France tandis qu’il tuait et affamais son peuple mes fr?res voullez vous un pr?sident d?signe par la France ? la botte de la France Alors prenez l’argent et ne venez pas pleurer plus tard mercis

  6. Vous demandez 2 milliards pour faire des ?lections alors que actuellement les Burkinab?s sont plong? dans le noir sans electricit? lol

  7. A chaque fois vous avez besoin de la france . on est en 2015 quand est ce vous allez pouvoir faire les choses sans la france ?

  8. Sa m enerve a chaque que j apprend qu on est tjrs colle a l? france,cette france fait comem si tout alait bien chez lui et poutant on es au courant

  9. On ne dit pas ce qui est en dessous de ce don kesk la France gagne en retour?hee!le sous sol est riche on regorge d’un potentiel humain estimable qu’allons nous chercher la France ne fait jamais de cado ils sont tous empoisonner ces cado C’est lorsque tous vs ce d?g?n?rer qu’on nous d?voilera la v?rit? bon entendeur salut

  10. Et tu finances tes ?lections a venir comment ?tant entendu que le pays ne peut pas r?unir a lui seul 51 milliards? Soyez souvent r?aliste dans vos analyses quand m?me.

  11. c’est la plus belle mani?re de se consid?rer soi-mm et se faire consid?rer.Thanks frangin,t’es trop intello!!

  12. H? on a plus confiance a toi la france il y a ? peine kelkes mois qu tu as exfiltr? secr?tema un dictateur. Donc on a pret? un oeil et une oreille sur toi ma vieille!!

  13. M?me sans vous, nous, on ira aux ?lections… je ne vois que des moyens de s’ing?rer. On ne vous fait pas confiance. C’est tout!

  14. Nous n’avons jamais demander cette aide qui nous plonge dans la d?pendance compl?te. Ce sont les pr?tentieux dirigeant qui en demande pour meubler leurs salon en echange de notre hypoth?quent Notre avenir et les ressources de notre pays. Alors s’ils veulent bien qu’ils gardent leurs Aides et en contrepartie ils quittent tous sans exceptions les territoires africain

  15. Laissez les, nous avons la france a l’oeil. si notr etat na pa les moyen qu’il nous fasse apel. on est pr?t a fair le travail grotosse…

  16. Contre quoi monnayer vous vos soutiens. Tant que nous africains nous n assurerons pas nos actions sans avoir ? tendre toujours la main nous recevrons des dominateurs des coups de bottes

  17. Pas que des ennemi. Voyez vous ? C’est occidentaux nous prennent pour l’homme primitif.comment aidez et financ? un Pays que vous pill? depuis un cinquantenaire ? Ils ont aidez les dirrigents pr?tentieux ? plonger notre pays dans le kao. Aujourd’hui ils nous parle de financement et d’accompagnement apr?s avoir exfiltrer celui qu’ils ont aid? ? d?truire notre appareil gouvernemental. Si nous ne disons pas haut et fort que nous ne voulons plus ?tre ind?pendant dans la d?pendance et lipocridie nous sommes loin du d?veloppement.

  18. La main qui demande est toujours en bas, mettons la fiert? ? c?t? sans aide le Burkina ne peut s’auto suffire, donc calmos les gars

  19. On a pas besoin de ca !!
    Ca va nous co?t? encore plus!!
    Faisons des ?lections avec notre budget !!
    Nous serons encore redevable!!
    Et ne nous sortirons jamais de ca FRANCAFRIQUE

  20. 2 milliard de nos franc cfa?(!) de qoi salarmer en ce temp ou le taux de chomage est de plus en plus grandissant en france. ironie du sort