Conseil supérieur de la Communication : 46 conventions signées

271 0

Le Conseil supérieur de la communication (CSC) a procédé à la signature de conventions de service public de radiodiffusion sonore et télévisuelle avec des promoteurs d’entreprise de presse ce mardi 28 avril 2015 à son siège à Ouagadougou.

Cette cérémonie de signature de conventions a concerné au total 46 structures de presse réparties comme suit : 6 radios commerciales, 20 radios associatives, 11 radios confessionnelles, 3 radios communales, 5 éditeurs de services télévisuels et une chaine de télévision diffusant en mode analogique.

Pour certains promoteurs, il est question d’un prolongement de contrat avec le CSC, mais pour d’autres, il s’agit de leur première autorisation.

Après la phase de signature des conventions, la présidente du CSC Nathalie Somé a rappelé aux différents promoteurs qu’en « signant ces documents, vous vous engagez, à être des medias au service de l’intérêt général et de la paix ». Ces conventions définissent les règles et les obligations que ces différents promoteurs auront vis-à-vis du CSC et des auditeurs et téléspectateurs. Conformément à la nouvelle législation, la durée de l’autorisation est passée de 5 à 10 ans pour tout service de radio ou de télévision.

Elle a également souhaité que « le traitement de l’information, en cette période particulière sensible, soit le plus professionnel possible, afin d’éviter que les medias ne soient la cause d’éventuels troubles à la paix sociale ».

Le représentant des promoteurs, Charlemagne ABISSI a traduit ses sentiments de reconnaissance au Conseil supérieur de la communication pour cette signature de convention qui marque un nouveau départ et une preuve de confiance pour eux.

Il a aussi rassuré la présidente du CSC qu’ils « sont  disposés à faire de leurs stations radiodiffusion des pôles d’excellence où doivent se conjuguer de façon permanente, le respect de la loi, de l’éthique et de la déontologie et un sens élevé de la responsabilité sociale ».

En outre, le représentant a exprimé leur gratitude au CSC pour les formations qu’ils ont initiées en début de l’année 2015 au profit des journalistes sur la conduite des émissions d’expression directe et qui se poursuivent en ce moment dans les régions.

Parmi les nouveaux promoteurs, on pourrait citer au titre des radios communales Radio Unité FM, la Voix du Lorum, la Voix du Sourou et au titre des éditeurs de service, LCA TV, Savane TV, 3TV, Bi TV et Omega TV.

Benié APPIA (Stagiaire)

Burkina24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre