Entreprenariat féminin et secteur informel : Lancement officiel de la phase de décaissement des fonds

482 0

Le lancement officiel de la première phase de décaissement des fonds pour l’entreprenariat féminin et le secteur informel a eu lieu ce matin mardi 28 avril 2015 à Bobo-Dioulasso. 317 milliards de F CFA seront investis dans la création d’unités économiques sur le territoire burkinabè.

Au total, plus de 38 980 dossiers ont postulé au fonds pour l’entreprenariat féminin et le secteur informel. Le montant du fonds de soutien national s’élève à plus de 317 milliards de F CFA, destinés aux 13 régions du pays.

La cérémonie de lancement officiel a eu lieu ce mardi 28 avril 2015, dans la salle de Ciné Sayon de Bobo-Dioulasso, sous le patronage du Premier Ministre, Yacouba Isaac Zida.

La ville de Bobo-Dioulasso a reçu plus de 1,203 milliards de F CFA pour deux guichets : « financement de l’entreprenariat féminin » pour renforcer la participation des femmes à l’émergence économique et « appui aux activités du secteur informel » pour un secteur informel mieux organisé dans les 13 régions du Burkina Faso.

Ce fonds d’appui aux populations est un fonds burkinabè du Programme socio-économique d’urgence de la transition (PSUT).

Le ministre délégué au budget, Amina Billa, a indiqué cependant que ce fonds sera remboursable. Le ministre a donc exhorté les bénéficiaires à fructifier leurs affaires afin de rembourser pour que d’autres personnes puissent également en profiter.

Les critères d’accès à ce fonds sont, entre autres, la qualité du promoteur, la qualité du projet et la rentabilité du projet.

Yaya Sanou du secteur informel présentant son chèque de 25 millions de F CFA
Yaya Sanou du secteur informel présentant son chèque de 25 millions de F CFA

La représentante des femmes, Karidiata Moukoro/Bakayoko, a remercié le gouvernement pour son soutien à l’amélioration des conditions de vie au Burkina Faso et d’avoir donné de l’espoir aux femmes de la région des Hauts-Bassins.

« Nous femmes, nous prenons l’engagement de respecter le délai de remboursement des crédits que le gouvernement nous a remis, afin de permettre à d’autres femmes d’en bénéficier », a dit Mme Moukoro.

Le Premier ministre a indiqué que cette première tranche va permettre de rentabiliser les ressources, « mais rembourser est un devoir patriotique » a-t-il ajouté.

Six personnes ont symboliquement reçu leur chèque lors de cette cérémonie, notamment trois bénéficiaires pour l’entreprenariat féminin (30 millions de F CFA, 20 millions et 20 millions de F CFA) et trois autres du secteur informel (25 millions, 20 millions et 15 millions de F CFA).

Sidiki TRAORE

Correspondant Burkina 24 à Bobo-Dioulasso

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre