Burundi : Les réseaux sociaux coupés

437 10

Les réseaux sociaux dont Facebook, WhatsApp, Twitter et Tango ont été coupés au Burundi, en plein milieu des manifestations contre la décision du président de se présenter pour un troisième mandat.

A cela s’ajoute l’interdiction des manifestations par le gouvernement burundais après avoir déployé l’armée.

La radio African Public Radio, considérée comme étant “la voix des sans-voix”, fait partie des trois stations de radio suspendues par les autorités burundaises sous le prétexte qu’elles attisent la violence.

Les réseaux sociaux et services de messagerie ont été utilisés pour coordonner les manifestations, qui ont pris une ampleur considérable mais sont plus calmes ce mercredi, selon le correspondant de la BBC.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Sources : BBC News

Article similaire

Il y a 10 commentaires

  1. ce type est terrible, mais la volont? du peuple fini par triompher. Quelle honte pour l’Afrique, mais ces ennemis de l’Afrique finiront toujours mal!

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *