Burkina : Menaces sur les assises criminelles

Les assises criminelles sont prévues à Ouagadougou du 4 au 18 mai 2015. Mais quelques nuages planent sur leur tenue effective. Les avocats commis d’office menacent en effet de boycotter les assises pour des raisons de rémunération.

A partir du 11 mai 2015 également, les greffiers ont décidé d’entamer une grève pour revendiquer le décret portant application du statut du greffier. Mais le responsable de l’un des syndicats a assuré que cette grève « n’a aucun lien » avec les assises criminelles.

Les greffiers avaient en effet suspendu un mot d’ordre de grève pour donner une chance de succès à des démarches entamées avec le gouvernement. Le 15 avril avait été la date limite pour que les revendications des greffiers trouvent satisfaction. Ce délai étant dépassé, les greffiers sont mécontents et vont l’exprimer à travers cette manifestation.

En attendant, le ministère de la justice a annoncé une conférence de  presse en début de soirée ce 30 avril 2015 sur la menace des avocats.

Il faut noter en rappel, que des dossiers assez importants, comme celui de l’ancien directeur général des douanes Ousmane Guiro, seront examinés lors de ces assises.



Abdou ZOURE

Abdou Zouré, journaliste à Burkina24 de 2011 à 2021. Rédacteur en chef de Burkina24 de 2014 à 2021.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page