Dépénalisation des délits de presse : Le gouvernement dit ne pas avoir oublié sa promesse

649 0

Ceci est une déclaration du gouvernement à l’occasion de la Journée internationale de la liberté de presse. 

Le 03 mai 2015, le monde entier célèbre la liberté de la presse, sous le thème : « Laissez le journalisme prospérer ! Vers une meilleure couverture de l’information, l’égalité des sexes et la sécurité à l’ère du numérique ».

Au Burkina Faso le thème retenu est : « Médias d’Etat ou de service public ? Etat des lieux et perspectives ! ».

Cette célébration offre une occasion aux professionnels des médias du monde, particulièrement du Burkina Faso, de revisiter les principes fondamentaux de la liberté de la presse, d’évaluer la liberté des médias, de défendre leur indépendance et de rendre hommage aux journalistes qui ont perdu la vie dans l’exercice de leur profession.

Le gouvernement apprécie à sa juste valeur la contribution des médias dans le processus de la Transition ainsi que dans le développement et le maintien de la démocratie dans notre pays.

Il se réjouit de voir le paysage médiatique s’enrichir chaque jour avec l’ouverture de nouveaux organes de presses et l’attribution de nouvelles fréquences aussi bien en radiodiffusion qu’en télévision.

Le gouvernement saisit l’opportunité de cette commémoration de la journée mondiale de la liberté de la presse, pour féliciter tous les hommes et toutes les femmes de médias qui, au quotidien font un travail remarquable, souvent au péril de leur vie.

Il redit son engagement à prendre toutes les dispositions pour accompagner les journalistes dans l’exercice leur métier et rassure que la promesse de Son Excellence Monsieur le Président de la Transition, Président du Faso, de dépénaliser les délits de presse, sera une réalité.

Tout en souhaitant une très bonne célébration à tous les acteurs des médias, le gouvernement invite l’ensemble des journalistes à plus de professionnalisme, au respect des règles d’éthiques et de déontologie et surtout à faire de la responsabilité sociale, une boussole dans le traitement  de l’information en vue d’un climat apaisé au Burkina Faso.

 Le Service d’information du gouvernement


NDLR : Le titre est de la Rédaction B24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *