Eboulement à Djibo : Le gouvernement sur les lieux ce lundi

298 0

Un éboulement est arrivé sur un site aurifère artisanal à Djibo. Dans ce communiqué, le gouvernement dresse le bilan de ce drame et les actions menées jusque-là.

Le jeudi 30 avril 2015, un éboulement s’est produit sur un site aurifère d’exploitation artisanale situé à 5 km de la ville de Djibo, province du Soum dans la région du Sahel, causant des blessés et des pertes en vies humaines.

Dès la survenue du drame, les autorités locales, le gouverneur de la région du Sahel ainsi que le Haut-commissaire de la province du Soum se sont rendus sur les lieux.

Le gouvernement, à travers le ministère de l’énergie et des mines, a rapidement dépêché sur le terrain des équipes composées de l’inspection générale du département des mines et de l’énergie, de l’office national de la sécurité minière.

Tout est mis en œuvre pour retrouver d’éventuels survivants toujours sous les décombres et pour évaluer l’ampleur réelle des pertes en vies humaines.

Le bilan humain initialement estimé à une quarantaine de personnes encore sous les décombres, a été ramené, à ce jour, à une quinzaine de personnes.

Une délégation gouvernementale effectuera, ce lundi 4 mai 2015, un déplacement sur les lieux afin d’apporter son soutien aux familles durement éprouvées par ce drame.

Tout en exprimant sa profonde compassion aux familles touchées de même qu’aux populations du Soum, il attire une fois de plus l’attention de tous sur les risques énormes de l’exploitation artisanale des mines d’or et en appelle au respect de la réglementation en vigueur.

Le Service d’Information du Gouvernement


NDLR: Le titre est de la Rédaction

 

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Il y a 1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre