Burkina : Marche des étudiants en médecine le 7 mai prochain

458 10

Les étudiants en médecine à l’Unité de formation et de recherche en sciences de la santé (UFR/SDS) de l’Université de Ouagadougou organisent une marche-meeting le 7 mai prochain vers le ministère de la santé pour exiger de meilleures conditions d’études.

Cette grève de 24 heures vise à demander « la suspension de l’application du système Licence-Master-Doctorat (LMD) à l’UFR/SDS,  l’uniformisation des curricula de formations dans les différentes promotions et l’application du statut de l’étudiant stagiaire», selon les propos de Yves Landry Ramdé, délégué général l’Association nationale des étudiants du Burkina (ANEB) au niveau national et à l’UFR/SDS, rapportés par l’AIB.

« Avec le LMD, les étudiants font six ans pour avoir la licence qui normalement s’obtient en trois ans. Combien d’années, fera l’étudiant en sciences de la santé pour avoir son doctorat qui s’obtient normalement en sept ans ? », justifie Ramdé.

Les étudiants réclament également l’application du statut de l’étudiant stagiaire qui lui donne « le droit à la vaccination, à une visite médicale annuelle et à une assistance médicale dans les CHU du Burkina Faso », selon l’AIB.

Le 30 avril 2015, l’ANEB avait organisé une autre marche-meeting pour réclamer la suspension du système LMD.

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Related Post

There are 10 comments

  1. Suspension du LMD, oui, vivement oui!
    Mais vous les directement concern?s, que proposez-vous comme perspertive, comme solution de limitation des degats? Quel sort dans l’imm?diat pour ceux qui ont ras? les m?rs de nos universit?s pendant trois, quatre ans sans ?tre sanctionn?s de diplome?
    On ne fera jamais des omelettes sans casser des oeufs.
    Cependant le sacrifice est inconditionnel.
    Courage!

  2. Aguiratou Belemvire, on oublie que ce n?est meme pas leur mission, ces differentes reformes. Comme eux-aussi ont donn? a entendre surtout avec leur slogan de populisme “plus rien ne sera comme avant”, la population n?a rien d?autre que de vouloir parfaire tout en meme temps. ce n?est pas parce qu?un systeme pose des difficult?s qu?on doit le supprimer. Le systeme classique ou ancien systeme, ca ete aussi import?. si on s?est adapt?s a ceci, c?est qu?on peut sadapter au LMD. L?ideal serait d?exiger les conditions adequates dans son application, et non pas sa suppression. Notre pays est l?un des pays pauvres et son education est en grande partie, voire entierement financee par les fonds internationaux. Ce n?est pas pour rien le burkina fait parti des organisations. Eux qui reclament la suppression, quand je prends la medecine a elle seule, combien d?hopitaux ya-til au burkina pour tous les diplom?s? Seg, combien de diplomes trouvent refuge dans les entreprises?, a voir si yen a assez meme, ou Droit comme ca-l?. Qui dit LMD, dit Egalite des diplomes sur le plan international. Au moins si tu as un diplome equivalent, si tu n?as pas la chance d?etre embauche au burkina, que tu puisse avoir de l?opportunit? pour un autre pays, ce n?est pas du tout mal! ANEB, je trouve qu?elle entreprend souvent des luttes de contre-pieds. Ce pour quoi elle doit lutter, c?est l?amelioration de l?application dudit systeme, ce n?est pas un systeme extraordinaire!

  3. Reventication encore reventication le gouvernement n’est qu’ un gouvernement de transition,n’est ce pas mieux qu’ on joue balle ? terre pr laisser le gouvernement apr?s transition r?gl? certains probl?mes

  4. L,esclave qui n,est capable d,assurer sa libert? ne m?rite pas qu,on s,apitoye sur son sort.Je suis de tout c?ur avec vous chers fr?res et s?urs ?tudiants.On va pas continuer ? comprometre l,avenir des enfants de ceux et celles qui se sont align?s sous le soleil pour voter nos leaders.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *