Côte d’Ivoire – Grand Béréby: Le mérite de 561 travailleurs burkinabè reconnu

754 0

Le labeur et le mérite de plus de 561 travailleurs burkinabè ont été reconnus le lundi 4 mai 2015 dans une société agro-industrielle opérant dans le domaine du caoutchouc et du palmier à huile à Grand Béréby, en Côte d’Ivoire. Cette cérémonie qui a été présidée par le directeur de cabinet du ministre d’Etat, ministre des affaires sociales, de l’emploi et de la formation professionnelle a vu la présence de Ouattara Kléna Jean, chargé d’affaires de l’ambassade du Burkina Faso  et  Zoundi Jean de Dieu, Consul honoraire du Burkina Faso à Soubré.

Le complexe agro-industriel de caoutchouc et de palmier à huile de Grand Béréby, situé à 400 km au sud-ouest d’Abidjan, dans le département de San Pedro, a marqué une pause dans sa production, le lundi 4 mai 2015, pour célébrer la fidélité, la loyauté et l’excellence au travail de son personnel.

A l’initiative du Conseil d’administration présidé par Fulgence Koffi, 1519 ouvriers, cadres et agents de maîtrise sur les 5300 travailleurs que compte ledit complexe ont reçu, chacun en son rang, une médaille d’honneur du travail tel que les médailles d’argent, de vermeille, d’or et du grand or.

Au nombre des communautés honorées, c’est bien les Burkinabè qui furent les plus en vue, car ils auront raflé la plupart des distinctions attribuées à 561 de leurs compatriotes. Preuve que cette communauté garde encore jalousement sa réputation d’un peuple laborieux et ingénieux. Kaboré Soumaila, chef de service phyto-sanitaire et l’un des récipiendaires de la médaille d’or, n’a pas caché sa joie de voir ses 34 années d’efforts et d’abnégation être reconnues dans une cérémonie aussi solennelle.

Ouattara Kléna Jean, le Chargé d’affaires à l’Ambassade du Burkina a vu dans la célébration de Grand Béréby un réel motif de fierté. ‘’C’est pour moi une fierté légitime que des compatriotes au-delà des frontières honorent le Faso par leur abnégation au travail’’, a indiqué le diplomate après avoir traduit toute la reconnaissance du Burkina Faso aux premiers responsables de la société.

Pour sa part le Consul honoraire Zoundi Jean de Dieu s’est dit impressionné par le nombre de Burkinabè élus pour l’excellence. ‘’Depuis 1960, où je suis arrivé en Côte d’Ivoire, c’est la première fois que je vois autant de Burkinabè célébrés avec autant d’honneur. Ils ont mérité. Je le dis presque quotidiennement, la persévérance donne toujours des résultats’’, s’est-il réjoui.

Le PCA, Fulgence Koffi a, dans son allocution, reconnu que la société s’est construite pierre sur pierre en quarante ans, grâce aux efforts et au sérieux de tous les travailleurs, c’est pourquoi, révèle-t-il, ‘’en dépit des difficultés du moment le conseil d’administration a tenu à cette cérémonie’’.

Aguié Amoakon Germain, Directeur de cabinet au ministère de l’emploi, des affaires sociales et de la formation professionnelle et représentant le ministre d’Etat Dosso Moussa, a salué les performances du complexe agricole et a indiqué qu’en procédant  à la reconnaissance du labeur de ses travailleurs, il fait la promotion du mérite et  de la probité morale.

Aux récipiendaires, il les a encouragés d’aller plus loin dans l’excellence. ‘’Ces décorations sont un appel à plus de motivation et de professionnalisme’’, a-t-il conclu.

 Emile Scipion ILBOUDO en collaboration avec 

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU-Burkina24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *