Djibo : Roch sur les lieux de l’éboulement à Djibo

1069 0

Une délégation du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) est en tournée du 7 au 10 mai 2015 dans la Région du Sahel, Chef-lieu Dori et comptant 4 provinces (Soum, Séno, Yagha et Oudalan). Cette tournée de quatre jours conduite par le Président du parti, Roch Marc Christian Kaboré, est surtout marquée par des assemblées générales, des visites de courtoisie et des meetings.

La délégation conduite par le numéro 1 du MPP, Roch Marc Christian Kaboré, est allée au contact des populations de la Région du Sahel, pour des échanges directs, pour connaître leurs réalités et communier avec elles dans le but de « se faire mieux connaître » par celles-ci.

Le président du MPP a rencontré le Vice-président du Syndicat national des orpailleurs, Souli Moustapha. (©Burkina24)
Le président du MPP a rencontré le Vice-président du Syndicat national des orpailleurs, Souli Moustapha. (©Burkina24)

La délégation a d’abord fait une première escale au Haut-Commissariat de la province du Soum, situé dans la commune de Djibo, ce jeudi 7 mai, où une foule mobilisée l’attendait impatiemment.

Mais quelques minutes après la visite au Haut-Commissaire du Soum, Roch Marc Christian Kaboré et sa délégation ont pris la direction du site d’orpaillage situé à environ 5 km de Djibo où un éboulement s’est produit le jeudi 30 avril dernier faisant plusieurs victimes.

Arrivée sur les lieux, le président du MPP a fait un constat amer. Les différents trous sont « trop rapprochés » les uns des autres. Roch Marc Christian Kaboré a adressé ses condoléances aux familles éplorées.

Il a ensuite rencontré sur place le vice-président du syndicat national des orpailleurs, Souli Moustapha. Tout en saluant les efforts des uns et des autres suite à cette mésaventure, le président du MPP souhaite toutefois qu’il y ait une « réglementation sérieuse » dans le domaine des mines au Burkina et que l’on veille au respect de ces lois.

Souli Moustapha, pour sa part, a salué la mobilisation des jeunes qui continuent la recherche d’éventuels corps. Il a également remercié tous ceux qui apportent de loin ou de près, leur soutien matériel, financier ou moral. Mention spéciale aux sapeurs-pompiers, qui selon ses propos, sont sur les lieux depuis les premiers instants des éboulements.

Roch a constaté que les différents trous sont trop rapprochés les uns des autres. (©Burkina24)
Roch a constaté que les différents trous sont trop rapprochés les uns des autres. (©Burkina24)

« Nous avons pu faire sortir au total 8 corps. Mais, selon les déclarations officielles des uns et des autres et des parents ou connaissances d’éventuelles victimes, il y a 13 personnes qui seraient toujours sous les décombres », a-t-il indiqué.

La délégation a, par la suite, rendu des visites de courtoisie aux autorités de la commune de Djibo avant le meeting qui a été transformé en une rencontre avec les structures locales du parti à cause du « choc » des éboulements.

À Djibo, il y a eu au total 18.852 enrôlés selon les responsables du parti de la localité. Le président du parti s’est réjoui de ces résultats tout en demandant à la population de « s’armer davantage, d’être vigilante car nos ennemis ne souhaitent pas qu’il y ait des élections en octobre prochain ». Il leur a par ailleurs remis des matériels de sonorisation et promis de revenir à Djibo pour tenir un meeting de taille.

Aperçu de la mobilisation des militants du MPP dans la région du Sahel. (©Burkina24)
Aperçu de la mobilisation des militants du MPP dans la région du Sahel. (©Burkina24)

Après Tong-Mayè, Béléhédé, Arbinda et Gorgadji, la délégation conduite par le président du « parti du soleil levant » continue son périple dans les provinces du Yagha, Oudalan et Séno, les 8, 9 et 10 mai, à la rencontre de leurs militantes et militants mobilisés dans cette partie du Burkina.

Noufou KINDO

Burkina24

Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *