Différend maritime : Kofi Annan réconcilie Alassane et Dramani

495 0

Selon la note d’information du service de communication de la Présidence ivoirienne, les présidents ivoirien et ghanéen en présence de l’ancien secrétaire général de l’ONU, Kofi Annan,  ont décidé, lundi 11 mai 2015 à Genève, en Suisse, de s’engager dans la mise en œuvre du processus de coopération préconisée par le Tribunal international du droit de la mer (TIDM).

Au cours de cette rencontre, les deux chefs d’Etat au nom de la stabilité entre leurs pays et des liens d’amitié les unissant, ont réaffirmé leur “engagement à promouvoir des discussions favorisant l’intégration régionale au bénéfice de leurs pays respectifs” dans le différend maritime qui oppose la Côte d’Ivoire et le Ghana et qui est en cours de règlement devant le TIDM de Hambourg depuis quelques mois.

Dans une ordonnance suite à une demande en prescription de mesures conservatoires de la République de Côte d’Ivoire, la chambre spéciale du Tribunal international du droit de la mer a demandé en avril au Ghana de suspendre tous les travaux de recherche, d’exploration et de forage dans la zone litigieuse qui renferme d’importants gisements pétroliers.

En outre, la Chambre spéciale avait instruit les deux parties de coopérer afin de “prévenir” dans cette zone de l’Océan atlantique, “tout dommage grave au milieu marin, y compris le plateau continental et ses eaux sur-jacentes”.

Les présidents Alassane Ouattara et John Dramani Mahama ont remercié M. Annan et sa Fondation pour la médiation.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Correspondant-Burkina24 en Côte d’Ivoire



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

2021 : Les vœux du CDP

Posté par - 31 décembre 2020 0
Ceci est le message de nouvel an du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP). Chers compatriotes, Burkinabè des…

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *