Basketball : L’AS Makadam à Besançon

592 0

L’équipe minime de l’AS Makadam se rend en France à Besançon pour prendre part à un tournoi dédié aux équipes de basketball. Avant son départ, l’entraîneur de cette formation Alain Traoré s’est confié sur l’objet de ce tournoi et ses ambitions.

L'entraîneur de l'AS Makadam Alain Traoré veut réaliser de bons résultats à ce tournoi
L’entraîneur de l’AS Makadam Alain Traoré veut réaliser de bons résultats à ce tournoi

Burkina (B24) : Vous vous apprêtez à vous rendre en France pour un tournoi. Dites-nous de quoi il s’agit exactement ?

Alain Traoré (A.T) : L’AS Makadam, il y a trois ans, avait postulé pour un tournoi international à Besançon. Mais la condition était de remporter au moins trois fois le titre de champion dans son propre pays.

Nous remplissons désormais les conditions parce que cela fait plus de trois sans que nous sommes champions. La candidature a été acceptée et nous avons officiellement été invités à prendre part à ce tournoi.

Parmi les pays invités, on retrouve par exemple, la France, le Luxembourg, la Slovénie, l’Allemagne, l’Espagne, la Grèce. Je pars avec 9 joueurs parce que les conditions ne m’ont pas permis d’avoir tous les éléments et les moyens financiers pour avoir tout le monde.

J’ai donc pu avoir 9 joueurs qui vont représenter le club AS Makadam, le Burkina et aussi l’Afrique parce que c’est la première fois qu’une équipe africaine participe à ce tournoi.

B24 : C’est une équipe minime qui participe à ce tournoi. Est-ce que la préparation a été à la hauteur pour participer à ce tournoi ?

A.T : Nous avons fait ce que nous pouvons avec les moyens que nous avons. J’ai également la chance d’avoir des joueurs qui sont élèves du lycée français Saint Exupéry qui sont en congé.

J’ai profité de ces congés pour faire une préparation deux semaines durant. Je sais que c’est peu. Mais on a affaire à des scolaires. On ne peut pas demander trop. On a joué des matchs amicaux. On essaiera de faire de notre mieux.

B24 : Quel est l’objectif en participant à ce tournoi ?

A.T : On a l’habitude au Burkina d’aller juste participer. On va dépasser cela. On y va et on fera mieux que de juste participer. Les enfants ont appris à jouer au Basket.

C’est de leur âge. Comme tout le monde, ils essaieront de se battre comme tout le monde et essayer de finir parmi les 5 pays.

Entretien réalisé par Boukari OUEDRAOGO

Burkina24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *