Arrivée de Mariam Sankara : Déboires de journalistes

639 0

L’arrivée de Mariam Sankara, épouse du feu capitaine Thomas Sankara n’a pas été de tout repos pour les journalistes commis à la tâche pour la circonstance, ce jeudi 14 mai 2015 à l’aéroport de Ouagadougou.

Discrimination ? La première déconvenue vécue par les nombreux journalistes accourus pour relayer aux Burkinabè l’arrivée de Mariam Sankara a été que tous ne pourront pas avoir accès à la piste d’atterrissage. Seuls deux médias (la RTB et TV5) et une agence de communication ont été autorisés.

Les confrères s’en sont plaints au comité d’organisation et la « loi » établie a été « révisée », permettant à tous les preneurs de vue d’entrer à l’aéroport. Mais les scribouillards n’ont pas manqué de dénoncer ce qui s’apparente selon eux, à une discrimination non avenue.

Morsure pas très confraternelle !  Mais ce n’était pas fini. A la sortie du salon ministériel, Mariam Sankara devrait faire une interview, lors de laquelle la bousculade s’est invitée au sein des journalistes. Une morsure aussi. Un confrère d’une chaine de télé a en effet été … mordu par un autre.

Selon les dires du blessé, le journaliste incriminé  aurait affirmé que « c’est parce que son caméraman n’a pas voulu aller loin sinon il l’aurait pris et jeter en pâture ». On a souvent tendance à dire que quand la pluie vous bat, il faut éviter de vous battre entre vous. A l’avenir, ces actes anti-confraternité doivent être évités.

Bienvenue APIOU avec Abdou ZOURE et Noufou KINDO

Burkina24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *