Burkina : 51 milliards de F CFA pour l’enseignement supérieur

633 0

Ceci est un communiqué du gouvernement sur l’annonce des partenaires techniques et financiers d’un financement de l’enseignement supérieur à hauteur de 51 milliards de F CFA.

Le gouvernement burkinabè et des bailleurs de fonds se sont concertés le 15 mai 2015 à Ouagadougou, autour d’une table ronde pour le financement de la première phase, 2014-2017, du Plan national d’actions de développement de l’enseignement supérieur (PNADES).

Cette rencontre, placée sous la présidence de Son Excellence Monsieur Yacouba Isaac ZIDA, Premier Ministre, Chef du Gouvernement, a permis aux membres du Gouvernement de la transition, les Partenaires techniques et financiers (PTF) et les représentants du secteur privé et des sociétés d’Etat, d’examiner les défis à relever pour un enseignement supérieur de qualité.

Parmi les mesures fortes issues de ces concertations, figurent en bonne place, l’engagement des partenaires techniques et financiers qui ont réaffirmé leur volonté à accompagner le gouvernement dans la mise en œuvre de la première phase du plan national d’actions de développement de l’enseignement supérieur.

A ce titre, la Banque Mondiale, la Banque Arabe pour le Développement Economique de l’Afrique, le Fonds OFID, la Banque Islamique de Développement et la LONAB et d’autres acteurs ont annoncé un appui financier qui s’élèvent à un montant total d’environ 102 074 159 Dollar américain (USD), soit 51 037 079 700 FCFA représentant environ 35% du gap.

Le gouvernement burkinabè quant à lui, apporte un appui financier de 441 836 081 000 F CFA, soit 75% du montant sur la période du programme.

Les autres Partenaires techniques et financiers ont adhéré au PNADES et se sont engagés à accompagner le Gouvernement dans sa mise en œuvre.

Le gouvernement félicite tous les acteurs pour ces acquis et réitère son engagement à inscrire l’enseignement supérieur dans ses priorités.

Le Service d’information du gouvernement



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *