Les quatrièmes Jeux Universitaires du Burkina Faso (JUBF) lancés

377 5

Les 4èmes Jeux Universitaires du Burkina Faso (JUBF) ont débuté ce jeudi 14 mai 2015 à Ouagadougou. La cérémonie de lancement de cette 4ème édition s’est tenue sur le terrain Mogho Naba Baongho de Ouagadougou avec la victoire (2-0) de l’Université de Ouagadougou et l’Institut Africain de Management (IAM) en football.

Jeux Universitaires UO IAM

Les étudiants du Burkina Faso quittent les amphithéâtres pour quelques jours de distraction à travers les 4ème Jeux Universitaires du Burkina Faso (JUBF).

Le lancement de l’édition 2015 a eu lieu sur le terrain du Mogho Naba Baongho ce jeudi 15 mai 2015. En match d’ouverture, l’Université de Ouagadougou (UO) s’est imposée 2 à 0 contre l’Institut Africain de Management (IAM) de Ouagadougou.

Ces Jeux Universitaires du Burkina Faso qui vont durer du jeudi 14 au mardi 19 mai 2015 va regrouper près de 980 universitaires venus de 20 Universités privées et publiques de toute l’étendue du territoire. L’athlétisme, le basket-ball, le cyclisme, le football, le hand-ball, la lutte et le volley-ball sont les disciplines retenues.

Le ministre des sports et des loisirs David Kabré souhaite que les Jeux permettent au Burkina de fournir des sportifs de talent au Burkina Faso : « Ailleurs, les Universités sont des pourvoyeurs de sportifs de haut niveau. Nous pensons que c’est une bonne initiative. C’est vrai que ces activités ne se sont pas tenues très régulièrement mais il y a un engagement qui est pris pour que ça puisse se poursuivre et se pérenniser, (…) que nous obtenions les fruits des efforts à travers des sportifs de haut niveau ».

Jeux Universitaires UO IAM

En plus des activités sportives, des compétitions de loisirs comme le scrabble, la pétanque et culturelles comme le conte, l’humour et la musiques sont également au programme.

Le ministre de la culture Jean Claude Dioma s’est dit satisfait de ce couplage. « C’est un mariage complémentaire. Le sport est fondamentalement  culturel », a souligné le ministre Jean Claude Dioma qui ajoute « c’est pourquoi mon département a un grand projet. Celui de pouvoir introduire dans notre cursus scolaire universitaire l’enseignement des arts et du patrimoine ».

Ces 4èmes Jeux sont placés sous le patronage du Premier ministre, Yacouba Isaac Zida. Ils sont parrainés par le Mogho-Naba Baongho, qui a offert 20 ballons et des recueils de son poème.

Les JUBF sont également un moment d’évasion pour les étudiants. C’est pourquoi le ministre Filiga Michel Sawadogo salue l’organisation de ces jeux : « C’est une activité importante que nous devons promouvoir davantage. Les Jeux constituent un moment central, de concentration, de sortie des ouvrages et des examens qui leur permet de se ressourcer et de replonger dans les études ».

Le directeur des sports Serge Bayala a insisté sur la tenue régulière des JUBF : « Nous espérons que nous allons rester dans la régularité et que l’on puisse à l’issue de ces jeux poser un projet sportif et culturel complet pour les Universités pour que l’on puisse avoir non seulement des infrastructures mais aussi que l’on puisse alimenter nos équipes nationales ».

Le thème retenu pour cette 4ème édition est «Sport et culture, facteurs de paix sur nos campus». Le village des jeux se trouve au Stade du 4-Août de Ouagadougou.

Boukari OUEDRAOGO

Burkina24

Il y a 5 commentaires

  1. Ceux m?me qui ont pour metier le sport vous ne faite rien pour les faire evoluer c,est nous vous voulez flatter?garder votre aide.nous on cherche dipl?me.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre