Exploitation de la mine de Karma : L’appel du gouvernement

354 3

Ceci est un communiqué du gouvernement, précisément du Ministre en charges des mines, Boubacar Ba, sur la reprise de l’exploitation de la mine de Karma par la société minière True Gold et dont les activités sont suspendues.

L’Etat Burkinabé dans son rôle de facilitateur dans la crise au niveau de l’exploitation de la mine de KARMA, appelle toutes les parties prenantes impliquées dans l’exploitation de la mine de KARMA à cultiver un esprit de tolérance et de partenariat en vue de relancer les activités de ladite mine.

En effet, la société minière a déjà investi environ trente (30 000 000 000) milliard de francs CFA. Pour ce faire le Gouvernement a pris la décision de permettre à la société TRUE GOLD MINING de reprendre ses activités après que celle-ci ait pris des engagements fermes de privilégier le dialogue et une bonne relation de cohabitation avec l’ensemble des communautés riveraines du projet.

Dans le souci de rassurer les populations, le Gouvernement du BURKINA FASO rappelle que la sanctuarisation du village de RAMATOULAYE, de sa mosquée et de son cimetière du village est garantis par la loi. Un Comité de Suivi et de Liaison Communautaire (CSL) sera mis sur pied, comme cadre de dialogue permanent, réceptacle inclusif et représentatif instituant une bonne communication entre toute les parties.

C’est fort de cela et en privilégiant la cohésion sociale, le dialogue, et l’intérêt majeur de la Nation que le gouvernement Burkinabè appelle à l’entente, invite au sens des responsabilités de toutes les parties prenantes dans l’exploitation de la mine de KARMA, afin de permettre à TRUE GOLD MINING de reprendre ses activités dans la paix.

L’ambition est de relever un défi ; faire de l’exploitation minière un levier de développement local et National.

Boubakar BA

Chevalier de l’Ordre National


NDLR : Le titre est de la Rédaction B24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Il y a 3 commentaires

  1. Bonjour a tout et a tous, donc finalement le gouvernement va force la population de la commune de Namissiguima pour que la mine puis s installer;
    Une mine qui se construit sous haute protection des agens de securites et vous parlez de paix dans cela?
    Je vois que le gouvernement ne sait pas dans quoi il se lance via le ministre BA.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre