Google compte lancer un bouton « acheter »

508 0

Avec cette nouvelle fonctionnalité d’achat réservée au mobile, Google encaissera directement les transactions des internautes, mais les produits achetés seront fournis par des partenaires. Une nouvelle concurrence pour Amazon et eBay, selon le « The Wall Street Journal ».

Déjà dès le mois de décembre 2014, des rumeurs faisaient état d’un bouton acheter en test chez Google. Le Wall Street Journal vient de révéler que son lancement serait imminent : une nouvelle fonctionnalité disponible uniquement sur mobile.

Le bouton apparaîtra dans les résultats de recherche sur des produits, à la condition que le cybermarchand ait conclu un partenariat avec Google. Il devrait alors figurer sous la mention « Faite votre shopping sur Google ».

Si les acheteurs cliquent sur le lien, ils seront redirigés vers une autre page interne pour poursuivre leur achat.

Google ne vendra pas directement les marchandises, mais va héberger et encaisser les transactions des clients, alors qu’il (Google) se contentait jusqu’à maintenant de renvoyer vers des liens externes avec son actuel comparateur de prix Google Shopping.

Un changement de stratégie majeure qui, toujours selon le journal, va le placer en confrontation directe avec Amazon ou eBay.

Dans ce cadre, le Géant de Mountain View envisagerait de conserver les numéros de carte de crédit pour tous les achats ultérieurs des internautes et ne devrait pas prélever de pourcentage sur le montant des transactions.

Les détaillants paieront ce service en fonction du nombre de clics enregistrés sur les pages de leurs produits et ces derniers conserveront également les adresses mail des acheteurs.

Le groupe de distribution américain, Macy’s Inc, serait par ailleurs, en pourparlers pour figurer parmi les premiers partenaires. Mais le bouton acheter ne devrait d’abord être lancé que sur un nombre limité de résultats de recherche.

Synthèse de Noufou KINDO

Burkina24



Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *