Traitement de l’info en période électorale : Les médias togolais sur la bonne voie

382 4

L’Observatoire togolais des médias (OTM) a présenté ce jeudi 21 mai 2015 le rapport sur le monitoring des médias pendant l’élection présidentielle du 25 avril 2015, dans le pays à la maison de la presse en présence des ses partenaires et des représentants des organes de presse.

L’ensemble des médias au Togo, du point de vue de la gestion de l’information en période électorale, ont traité de façon plus ou moins professionnelle l’élection présidentielle avec une tendance véritablement positive, au regard de ce que révèle le rapport.

Ce monitoring a consisté à l’observation des médias par l’OTM aussi bien à Lomé qu’à l’intérieur du pays, à la surveillance de leurs programmes liés à l’élection. Selon le président de l’observatoire Augustin Sizing, le «monitoring spécial présidentielle 2015» a couvert la période d’avril et mai.

Contrairement à ce que présageaient nombre d’observateurs et d’analystes de l’arène politique togolaise, et les risques potentiellement explosifs de trouble à la paix liés justement à l’activité des médias au cours de cette période, l’OTM a plutôt observé un comportement qui guide l’apaisement et la culture de la compréhension mutuelle entre les différentes parties.

Présents à la cérémonie de présentation du rapport, les différents partenaires de l’OTM se sont réjouis des résultats du rapport. Il faut capitaliser les résultats obtenus et aller vers l’avant au profit de la paix et de la stabilité.

Le représentant du ministre de la communication, de la culture, des arts et de la formation civique, Sogoyou Kéguéwé a salué le travail accompli par la presse, tout en invitant l’OTM et les autres organisations  de presse à s’investir davantage pour une presse plus responsable. Il a félicité l’initiative et reconnu en elle une première dans les anales électorales du Togo.

La Haute autorité de l’audio-visuel et de la communication (HAAC) en tant qu’organe de régulation des médias a, par la voix de son président Biossey Kokou Tozoun félicité le travail des journalistes et des médias d’une manière générale pendant l’élection.  La HAAC souhaite que l’initiative s’inscrive dans la durabilité.

Sophie Ly/Sow, du PNUD, partenaire de l’OTM pour le monitoring, elle trouve deux motifs de satisfaction ; d’abord le projet en lui-même et ensuite la construction vers une co-régulation (avec la collaboration OTM-HAAC).

Cette initiative louable selon elle, pourrait servir à d’autres pays africains, surtout qu’ils sont nombreux à organiser des scrutins cette année.

L’Observatoire togolais des médias a, au regard des résultats du monitoring, formulé des recommandations à l’endroit des acteurs ainsi que les partenaires afin que le travail des médias soit plus professionnel.

Boureima LANKOANDE            

Burkina24  

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *