Djibrill Bassolé depuis Sebba : « Je suis candidat »

871 105

Ce samedi 23 mai 2015, à Sebba, chef-lieu la province du Yagha, le potentiel candidat de la Nouvelle alliance du Faso (NAFA), Djibril Bassolé, a entamé son premier meeting politique au cours duquel il a réitéré ce qu’il avait dit il y a environ un mois : « Je vais me présenter à l’élection présidentielle d’octobre prochain ».

C’est à Sebba, à quelques encablures du marché, que la Nouvelle alliance du Faso, NAFA, a tenu son premier meeting politique dans la province du Yagha. Né il y a à peine 5 mois, cette sortie politique dans le Yagha est la première d’une série dans la région du Sahel pour la NAFA.

« Nous sommes engagés »

L’une des phrases les plus dites par les différentes couches sociales représentées lors de leur passage sur le pupitre a été celle de leur engagement sans faille pour le probable candidat de la NAFA qu’est le Général Djibril Bassolé.

« On nous avait dit que le général avait fui pour se retrouver à la Mecque. Nous, nous avons dit que pour se retrouver à la Mecque, il faut évidemment avoir de l’argent. Dans l’islam, ne part à la Mecque que celui qui a de l’argent. Donc pour nous, nous constatons aujourd’hui qu’il n’avait pas fui. Alors les vieux par ma voix affirmons comme les jeunes et les femmes notre engagement sans faille au général Djibril Bassolé », a déclaré le représentant des ancien Adama Garba.

« Je suis candidat »

Outre cet engagement de la part des jeunes, des femmes et des anciens de la province du Yagha en faveur de Djibril Bassolé, une autre phrase a aussi retenu l’attention de plus d’une personne. « Je suis candidat ». Le premier à l’avoir dit est l’ancien député CDP, aujourd’hui à la NAFA, Abdoulaye, Amadou. Le second a été le dernier ministre des affaires étrangères de Blaise Compaoré, Djibrill Bassolé.

L’ancien député Abdoulaye Amadou, au cours de son allocution, a affirmé devant l’assemblée qu’il sera candidat pour le compte de la NAFA aux prochaines élections législatives.

« Excellence, la population de Sebba est au gardez-vous. Ils veulent que vous leur donniez une réponse sur votre candidature. C’est vrai que nous ne sommes pas au congrès, mais ils veulent une réponse. Pour ma part, je leur dis officiellement que je serai candidat aux prochaines législatives », a-t-il déclaré.

Ainsi, pour répondre à cette préoccupation de la jeunesse et des militants du Yagha, le général, pour ce qui le concerne a aussi déclaré que « je vais me présenter à l’élection présidentielle d’octobre prochain ».

Précisant qu’il est désormais sur le sol burkinabè, il a réitéré sa position sur le code électoral, déclarant « que personne n’a le droit d’exclure des Burkinabè d’une compétition électorale».

Djibrill Bassolé a procédé à une remise de motos
Djibrill Bassolé a procédé à une remise de motos

Outre ces déclarations, il est à noter, que la NAFA a aussi procédé à l’installation officielle des 6 sous sections communales et provinciales du parti. Des motos ont aussi offertes aux différents secrétaires provinciaux.

Bienvenue APIOU

Burkina 24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *