L’IAM célèbre l‘intégration africaine

L‘ambiance était bon enfant ce samedi 23 mai 2015 à l’Institut Africain de Management (IAM). La raison, les « IAMois » célèbrent pour la 4eme fois leur journée de l’intégration africaine.

Une journée en l‘honneur de l‘intégration des communautés africaines. Quoi de plus normal pour un institut qui compte 17 nationalités en son sein, représentant les différentes parties de l‘Afrique.

Pour l‘occasion, les étudiants se sont mobilisés grandement pour réserver le meilleur de leur talent artistique à leur invités. Et c’est l‘exécution des trois hymnes, notamment du Burkina Faso, de l’Union africaine et de l’IAM, qui a donné le ton de la cérémonie avant que le représentant des étudiants étrangers de l‘institut, Farouk Hamadou, d’origine nigérienne, remercie les Burkinabè pour leur hospitalité et surtout sa jeunesse estudiantine.

« L‘organisation de la journée de l‘intégration est une occasion unique de vivre et de promouvoir le brassage culturel tant souhaité, et moteur de l‘intégration de nos peuples », s’est exprimé le parrain de l‘évènement, le président du groupe Hajjar, représenté par son conseiller, Augustin Bambara.

A travers un défilé, chacune des 17 communautés présentes à l‘IAM, a laissé voir un pan de sa culture tant en art vestimentaire, chorégraphique ou capillaire. Les IAMois ont tenu en haleine en outre leur public du jour par des interprétations de chanson de grandes icônes de la musique africaine.

Quand au président du conseil d’administration de l‘IAM, Hamed Diallo, sa structure constitue « l‘Afrique en miniature » et sa mission est de former la relève qui sortira le continent africain de ces vices.

« En 2063, à l‘occasion du centenaire de l‘unité africaine, nous devrions avoir une Afrique où il n’y aura plus de coupure d’électricité, où il n’y aura plus de coupure d’eau », a-t-il ironisé.

Cette 4eme édition de la journée de l‘intégration africaine de l‘IAM, aura également à son menu des compétitions en chorégraphie et prestations artistiques entre les différentes communautés.

Maratou SOUDRE

Burkina24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page