Burundi : L’opposition rompt le dialogue après le meurtre d’un de ses leaders

529 0

La Coordination de la campagne contre le troisième mandat du président du Burundi déclare qu’elle se retire des pourparlers entamés samedi 23 mai 2015 sous l’égide du Bureau des Nations unies pour les élections. Les raisons. 

Cette décision de l’opposition est consécutive à l’assassinat, samedi, à Bujumbura, du chef d’un parti d’opposition, Zedi Feruzi et son garde du corps.

Ils ont été découverts morts au moment où les manifestants avaient annoncé une trêve de deux jours pour ce weekend.

Des discussions avaient eu lieu samedi, entre les autorités burundaises et Saïd Djinnit, l’envoyé spécial du secrétaire général des Nations unies pour les Grands Lacs.

L’opposant a été tué par balles, devant son domicile du quartier de Ngagara, lorsqu’il rentrait à pied chez lui. Les assassins qui n’ont pas été identifiées ont réussi à prendre la fuite à bord de leur véhicule. L’Agence France-Presse par contre a rapporté qu’ils portaient des uniformes de la garde présidentielle du Burundi.

Zedi Feruzi était une des figures de proue de la campagne contre la candidature de Pierre Nkurunziza à un troisième mandat pour l’élection présidentielle du 26 juin.

Un témoin oculaire de ce meurtre a affirmé qu’il discutait avec Feruzi au moment de l’attaque. Il dit avoir été blessé dans l’attaque et s’est désormais caché par peur d’être tué.

La présidence burundaise a démenti ces accusations. Elle demande que les coupables soient identifiés rapidement et traduits devant la justice.

L’UPD, que dirigeait Feruzi, est un petit parti qui a connu des divisions. Il est retourné récemment dans l’opposition, en renouant avec un influent dissident du parti au pouvoir, le CNDD-FDD.

Les manifestations contre le troisième mandat de pierre Nkurunziza ont fait environ 25 morts en quatre semaines.

Les manifestations reprendront lundi, selon Charles Nditije, l’un des responsables de la coalition de l’opposition “Les indépendants espoir”.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Source : BBC News



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *