Délestages : Voici les mesures prises par le ministère de l’énergie

228 39

Ceci est un communiqué du ministère des mines et de l’énergie en vue de revenir, “dans les meilleurs délais”,  à situation normale dans la fourniture de l’électricité. 

Le Ministère des Mines et de L’Energie s’excuse auprès des populations des désagréments causés par les délestages en cours dans notre pays.   Trois facteurs sont à l’origine de ces délestages :

Le premier est relatif aux difficultés d’approvisionnement en carburant que rencontre la SONABEL.

Le deuxième est lié à la réduction de la puissance importée de Côte d’Ivoire qui est passée de 50 Mégawatts à 25 voire 20 Mégawatts suite à un manque de gaz et d’eau dans les barrages hydroélectrique.

Le troisième facteur est une panne intervenue sur la liaison 225 kilovolts entre Ouagadougou et Bobo-Dioulasso.

Dans le souci de trouver des solutions idoines aux difficultés d’approvisionnement en carburant, une rencontre de concertation s’est tenue le samedi 23 mai 2015 sous la présidence du Ministre en charge des Mines et de l’Energie avec les différents acteurs de la chaine d’importation tels la SONABHY  l ’OTRAF, la Douane, et les représentants du ministère des Mines et de l’Energie.

Les décisions suivantes ont été prises:

  1. il sera organisé une opération de transport de combustibles pour constituer un stock de sécurité des dépôts côtiers vers les centrales de la SONABEL ;

  2. le Gouvernement, consent à majorer le prix du transport par litre de 20 FCFA dans le cadre de cette opération;

  3. l’OTRAF s’engage à mettre un nombre suffisant de camions à la disposition de la SONABHY pour constituer ce stock. Ces camions seront réquisitionnés auprès des transporteurs ayant bénéficiés de l’opération d’importation de camions neufs dans le cadre du transport des hydrocarbures consommés par le secteur minier.

  4. les réflexions seront poursuivies pour la création d’une flotte destinée au transport des hydrocarbures pour la production d’électricité et principalement sur la révision des frais de transport et transit.

  5. Une série de communications sera animée par les premiers responsables du département des Mines et de L’Energie pour apporter au plus vite des informations sur les actions envisagées pour résorber la question des délestages.

La mise en œuvre des recommandations de la rencontre permettra, dans un bref délai de ramener la situation à la normale.

Ouagadougou le 23 mai 2015

Le Ministre des Mines et de l’Energie

Boubakar BA

Chevalier de L’ordre National.


NDLR : Le titre est de la Rédaction B24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre