Mouvement panafricain des jeunes libéraux : Sabre au clair contre la social-démocratie

Le Mouvement panafricain des jeunes libéraux (MPL) s’est présenté à la presse ce 23 mai 2015 à Ouagadougou. Ses animateurs ont fait la promotion de leur idéologie, à savoir le libéralisme social.

Développer le continent africain en général et en particulier le Burkina Faso par la promotion du libéralisme social, garantir un espace d’expression libre et d’inclusion à tous. Telle est l´idée qui a prévalu à la création du Mouvement panafricain des jeunes libéraux du Burkina Faso.

Cette idéologie, encore peu connue, vise comme objectifs, entre autres, à encourager la politique de la bonne gouvernance, la pluralité des opinions et permettre l’ouverture des marchés économiques, selon le président Francis Neya.

Le MPL encourage cette idéologie politique après avoir constaté la mauvaise gouvernance des dirigeants politiques qui ont régné sur le pays en tant que socio-démocrates ou socialistes.

«Pour ce faire, il est impératif que nous tournions le dos aux politiques d’obédience socio-démocrate qui ont fini par démontrer leur inutilités, pour expérimenter les vrais programmes de développement d’obédience socio-libérale», a lâché le président du MPL.

Dans la peau de libéraux, le MPL s’est prononcé contre l’interdiction des émissions interactives sur certains medias par le Conseil supérieur de la communication. Pour eux, cette sanction est un recul de la démocratie.

Pour mieux faire connaitre et partager leur vision du libéralisme social, le MPL compte initier des activités de sensibilisation et de formation dans les différentes régions du pays.

Benié APPIA (Stagiaire)

Burkina24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page