Lancement de l’opération billetage à Bobo

583 0

Le lancement de l’opération billetage des agents de la fonction publique a débuté ce lundi 25 mai 2015 à Bobo-Dioulasso.

Bobo-Dioulasso, lundi 25 mai 2015. Il est 6 h 30 mn, le gouverneur de la région des Hauts-Bassins, Alfred Gouba, était présent au sein de la Direction Régionale de la police centrale our le lancement de l’opération billetage initié par le gouvernement de la transition.

A 7 h, les forces de l’ordre, comme à l’accoutumée, ont effectué la montée des couleurs. Les agents de la fonction publique rattachés au Ministère en charge de l’administration territoriale se sont alignés en file indienne après le gouverneur.

C’est aux environs de 7 h 30 mn, que les agents du billetage sont arrivés avec une mallette, des fiches et des bulletins de salaire.

Après leur installation, le top de départ est donné, les agents de sécurité ont procédé à la vérification des identités du gouverneur, Alfred Gouba, suivi du directeur régional de la police nationale, Sy Traoré.

Ces derniers ont pu alors entrer en possession de leur salaire de mois du mai.

Au total, environ 12 000 agents sont concernés pour la région des Hauts-Bassins.

Cette opération se déroulera de 25 mai au 17 juin 2015, a expliqué le directeur par intérim de la direction régionale du Budget de la région, Loyara Télého.

Par ailleurs, Loyara Télého affirme que l’opération s’effectuera dans 12 guichets pour la région, dont 10 à Bobo-Dioulasso, 1 à Orodara et 1 à Houndé. L’opération est prévue pour deux semaines du 25 Mai au 9 juin. Et une autre semaine sera accordée aux retardataires du 10 au 17 juin.

Sidiki TRAORE

Correspondant Burkina 24 à Bobo-Dioulasso


L’opération billetage, lancée officiellement le lundi 25 mai 2015, se poursuivra jusqu’au 17 juin 2015 sur toute l’étendue du territoire national.

Cette opération concerne l’ensemble des agents publics de l’Etat payés sur le Système Intégré de Gestion Administrative et Salariale du Personnel de l’Etat (SIGASPE).

L’opération billetage est une action ponctuelle qui vise à vérifier la présence et à contrôler la régularité et l’exactitude des éléments de rémunération de chaque agent afin de ramener la masse salariale à sa juste proportion.

Chaque agent public de l’Etat devra donc se présenter devant un comité de contrôle et de paie.

Cette mesure a été adoptée dans le but de maîtriser les effectifs des agents et de suspendre les salaires de ceux qui sont en situation irrégulière. Il s’agira également de fiabiliser la base de données SIGASPE pour un meilleur cadrage des dépenses de salaires. L’opération a été autorisée en conseil des ministres en sa séance du 08 avril 2015 les dépenses de salaires ont pratiquement doublé.

Le gouvernement rappel l’obligation pour tout agent à se soumettre a cet exercice très important pour l’assainissement de la dépense publique.

Le Service d’information du gouvernement



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *