Burkina : Les professionnels des médias manifestent contre la suspension des émissions interactives

607 21

Ce mercredi 27 mai 2015, les professionnels des médias ont manifesté devant le Conseil supérieur de la communication pour réclamer la levée de la mesure de suspension des émissions d’expression directe sur les radios et les télévisions. Mais la présidente du CSC a refusé de recevoir le message des organisations des professionnels des médias, arguant que la manifestation n’a pas été autorisée.

[Article mis à jour à 09h42]

Les manifestants ont réclamé ce mercredi la levée pure et immédiate de la mesure (prise le 7 mai et suspendant les émissions interactives pour trois mois) qu’ils considèrent comme étant une atteinte à la liberté d’expression.

sitin csc 6

sitin csc 3Le CSC a promis de procéder la levée la mesure le 30 mai prochain après la signature d’un code de bonne conduite.

sitin csc 4

Le sit-in a duré de 8h à 10h. Plusieurs personnes, promoteurs de radios, représentants d’organisations de la société civile,  journalistes, responsables de partis politiques (notamment Tahirou Barry du Parti pour la renaissance nationale (PAREN)  ont assisté à cette manifestation.

sitin csc 5La radio fait aujourd’hui la fierté des Burkinabè et nous n’accepterons qu’on jette un discrédit sur elle“, a indiqué Alpha Barry, promoteur de la Radio Oméga.

sitin csc 1

Cette opinion publique, qui a chassé Blaise Compaoré, s’est exprimée par la presse. Ce n’est pas le CSC“, ajoute Remis Dandjinou, promoteur de la télévision Burkina Info TV.

Personne au Burkina ne remettra en cause la liberté d’expression“, a déclaré Chryzogone Zougmoré, président du Mouvement burkinabè des droits de l’homme et des peuples (MBDHP), recommandant “sagement”au CSC de lever immédiatement cette mesure.

Nous sommes là pour dire non à une mesure arbitraire“, explique Tahirou Barry, président du PAREN à Burkina24, demandant également  “la levée immédiate de la mesure“. “Nous serons devant et la mesure sera levée“, a déclaré Bassolma Bazié, au nom des centrales syndicales, assurant leur soutien aux professionnels des médias.

“Le Balai Citoyen” et les organisations de la société civile ont aussi apporté leur soutien aux professionnels des médias. Dans le message qui devrait être remis au CSC, Justin Coulibaly a déclaré que “nous rejetons fermement votre projet de “charte”  et votre “code de bonne conduite”  qui conditionnent la levée de la mesure de suspension“.

Cordon déployé devant l'entrée du CSC pour endiguer les manifestants
Cordon déployé devant l’entrée du CSC pour endiguer les manifestants

Mais le Conseil supérieur de la communication, ayant estimé que la manifestation n’étant pas autorisée, a refusé de recevoir le message des organisations des professionnels des médias, suscitant l’incompréhension des manifestants. Les responsables des organisations  ont indiqué qu’ils en tireront les conséquences.

Le sit-in a pris fin par un appel à la mobilisation. Les organisations des professionnels des médias se retrouveront pour tirer les leçons de cette journée et envisager les actions à venir.

 Abdou ZOURE et Bienvenue APIOU

Burkina24

 

 



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *