Le Rwanda s’apprête à modifier sa constitution  

204 0

 La constitution rwandaise devrait être modifiée pour permettre au président Paul Kagame de rester au pouvoir.

Officiellement, l’on parle d’une pétition d’environ deux millions de Rwandais qui va être introduite au Parlement pour permettre cette réforme afin de voir l’actuel président rwandais de se représenter en 2017. Cette requête sera examinée pendant l’été par le parlement, affirme-t-on ce mercredi  27 mai 2015 de source officielle.

Donatilla Mukabalisa, présidente de la Chambre des députés a confié à l’AFP que “nous avons reçu autour de deux millions de demandes de la population pour la révision de l’article 101 de la Constitution portant sur la limitation du nombre de mandats présidentiels’’.

Selon Mme Mukabalisa, ces demandes affluent depuis plusieurs mois au parlement sous la forme de pétitions spontanées. Elles émanent d’individus, de groupes d’individus ou d’associations qui envoient des lettres ou se présentent en personne, a expliqué Mme Mukabalisa.

Ce sont les gens qui prennent cette initiative, (…) ils ne sont pas du tout forcés“, a poursuivi Mme Mukabalisa. “Lorsqu’ils expriment leurs souhaits, on voit qu’ils le font du fond du cœur.  Ce n’est pas quelque chose que l’on dicte à la population“, a-t-elle assuré. “Si l’on regarde où le pays était en 1994 et maintenant, les développements sont spectaculaires“, a-t-elle souligné.

Les deux chambres composant le parlement – toutes deux dominées par le parti au pouvoir FPR (Front patriotique rwandais) – se prononceront sur les suites à donner à ces pétitions en séance plénière entre le 5 juin et le 4 août, a précisé la présidente de la chambre des députés.

La Constitution rwandaise limite à deux le nombre de mandats présidentiels et interdit donc en l’état à Paul Kagame, élu en 2003 et en 2010, de se présenter une troisième fois.

Kagame est au pouvoir depuis que sa rébellion du FPR a mis fin au génocide de 1994 qui, selon l’ONU, a fait environ 800.000 morts, essentiellement parmi la minorité tutsi.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Source : Voa/AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre