Présidence de la BAD : Le portrait des 8 candidats à la succession de Kaberuka

Le nom du nouveau président de la Banque Africaine de Développement sera connu ce vendredi. Qui sont les 8 candidats à la succession du rwandais Donald Kaberuka ? Portrait.

Birima Sidibe, Mali
Birima Sidibe, Mali

Birima Sidibé est un ingénieur qui s’est spécialisé dans l’irrigation. Depuis plus de 30 ans, il officie dans le secteur du développement. Et il a travaillé pour la BAD de 1983 à 2006. Il a aussi opéré au sein de la Banque Islamique de Développement et de l’Organisation du fleuve Sénégal.

Jalloul Ayed, Tunisie
Jalloul Ayed, Tunisie

A 64 ans, Jalloul Ayed est un banquier bien connu des Tunisiens. Il a notamment levé des fonds sur les marchés européens pour des compagnies tunisiennes et marocaines. En 2011, alors ministre des finances du gouvernement de transition, il présente le programme social et économique de son pays au sommet du G8.

Bedourma Kordje, Tchad
Bedourma Kordje, Tchad

Bedourma Kordje, ingénieur en télécommunications a passé 29 ans à la BAD avant de revenir dans son pays le Tchad en 2012 pour devenir ministre des finances – poste qu’il occupe toujours. Pour cette élection, il lui a obtenu le soutien de tous les états membres de la Communauté d’Afrique Centrale.

Cristina Duarte, Cap Vert
Cristina Duarte, Cap Vert

Seule femme candidate au poste, c’est sur ses compétences et non son genre qu’elle veut être jugée. Cristina Duarte est ministre des finances de son pays le cap Vert depuis 2006. Elle y est connue pour avoir mené avec succès des réformes économiques d’envergure. Elle a aussi travaillé pour plusieurs organisations internationales de développement.

Adesina Akinwumi, Nigeria
Adesina Akinwumi, Nigeria

Actuel ministre de l’agriculture et du développement rural du Nigeria, Adesina Akinwumi a été le vice-président de l’Alliance pour une Révolution Verte en Afrique (AGRA). Il est titulaire d’un doctorat en économie agricole. Le magazine Forbes l’a élu Africain de l’année 2013 pour ses réformes dans le secteur de l’agriculture.

Sufian Ahmed, Ethiopie
Sufian Ahmed, Ethiopie

Le ministre des finances et du développement économique de l’Ethiopie, Sufian Ahmed entend mettre en avant les bons résultats de son pays pour appuyer sa candidature. Ancien commissaire de l’autorité douanière de son pays, il se présente comme un Afro-optimiste.

Samura Kamara, Sierra Leone
Samura Kamara, Sierra Leone

Ancien employé du FMI, Samura Kamara a plus d’un tour dans son sac. Aujourd’hui ministres des affaires étrangères et de la coopération internationale de la Sierra Leone, il est avant tout un économiste expérimenté. Il était d’ailleurs auparavant ministre des Finances. L’intégration africaine est l’un de ses principaux thèmes de campagne.

Thomas Sakala, Zimbabwe
Thomas Sakala, Zimbabwe

La SADC a choisi ce Zimbabwéen Thomas Sakala pour être le candidat de l’Afrique Australe. Il s’est retiré de la BAD l’année dernière, et sa connaissance des rouages de l’organisation pourrait bien être un avantage pour lui. Il a travaillé avec de nombreux gouvernements africains sur des prgrammes variés. Son cheval de bataille: le développement des infrastructures.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Source : BBC News



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page