Burundi : Deux membres essentiels de la CENI officialisent leur démission

420 0

Deux des cinq membres du bureau de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) du Burundi ont annoncé ce lundi 1er juin 2015  leur démission.

Spes Caritas Ndironkeye, vice-présidente de la Ceni s’est exilée au Rwanda voisin. Il en est de même pour Illuminata Ndabahagamye, commissaire chargée de l’Administration et des Finances. Ainsi, elles officialisent depuis le 1er juin, leur démission de l’institution électorale nationale, en adressant deux lettres séparées au président burundais, Pierre Nkurunziza.

Techniquement, c’est mort !” lâche un membre de la CENI qui a requis l’anonymat, comme pour dire qu’”avec la confirmation de la démission de deux commissaires de la CENI, il est impossible d’organiser les élections communales et législatives prévues, jusqu’ici, le 5 juin“. “D’autant qu’il faut nécessairement remplacer les deux membres qui ont claqué la porte“, explique-t-il, joint au téléphone par Jeune Afrique.

Spes Caritas Ndironkeye évoque “le contexte politico-sécuritaire du moment [qui] n’offre pas les conditions requises à l’encadrement de cet événement majeur pour le peuple burundais“. Autrement dit, la situation actuelle dans le pays ne permettrait pas l’organisation sereine des scrutins pourtant cruciaux pour l’avenir démocratique du Burundi.

Abondant dans le même sens, Illuminata Ndabahagamye estime que “l’état sécuritaire qui prévaut et le contexte politique du moment ne créent pas des conditions favorables à l’accomplissement satisfaisant de la mission qui [lui] avait été confiée“.

La commissaire chargée de l’Administration et des Finances a fui le pays avant d’envoyer sa lettre de démission. “[Elle] se cachait depuis vendredi, elle avait peur, elle avait subi beaucoup de pression et était suivie par les services de renseignements“, selon une source proche de sa famille contactée par l’AFP.

Pendant ce temps, le président Nkurunziza lui menace contre toute nouvelle tentative de putsch.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Source: Jeuneafrique.com



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *