Côte d’Ivoire : Le procès d’officiers proches de Gbagbo ouvert et renvoyé à mardi

Le procès d’officier proches de l’ancien président Laurent Gbagbo a été ouvert le jeudi 04 juin. Il s’agit du commandant Anselme Séka Yapo alias « Séka Séka », du commandant Jean-Noël Abéhi et sept autres officiers. Ils sont accusés, dans ce procès, d’exactions commises lors de la crise postélectorale de 2010-2011, qui a fait plus de 3.000 morts.

Ce procès a été  renvoyé au mardi 9 juin prochain.

Le juge Tahirou Dembélé a expliqué que ce report devrait permettre à deux des sept accusés appelés à la barre n’ont pas encore de défenseurs.

Le commandant Anselme Séka Yapo alias « Séka Séka » était l’ancien chef de la sécurité rapprochée de l’ex-Première dame Simone Gbagbo.

Quant au commandant Abéhi, il dirigeait le plus grand camp de gendarmerie du pays, basé à Abidjan. Il a été extradé du Ghana où il s’était réfugié, il comparait aussi pour désertion et « complot ».

Cinq des officiers présents à la barre sont par ailleurs poursuivis pour « violation de consignes », d’après le parquet militaire, selon qui les accusés risquent entre « trois ans et la prison à vie ».

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Correspondant de Burkina24 en Côte d’Ivoire.



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page