Le « festival feu de bois » de Niou pour revivre les temps anciens

315 0

 Les journées culturelles de Niou, débutées depuis 2008, se déclinent cette année en « festival feu de bois » s’inspirant des danses et musiques profanes et sacrées qui autrefois s’exécutaient autour du feu de bois.

A travers ce premier festival, les organisateurs veulent allier modernité et tradition, sacré et profane. Les organisateurs étaient face à la presse, le jeudi 4 juin à Ouagadougou pour annoncer l’évènement qui se déroulera du 2 au 5 juillet 2015 à Niou.

Le festival feu de bois de Niou, d’une localité de la province du Kourwéogo, à 60 km de Ouagadougou, se veut un espace artistique culturel et touristique où les festivaliers pourront découvrir des mets locaux, des produits artisanaux, des contes, de l’humour, des danses et musiques sacrées et profanes du terroir « le « wiiré », le « bongo », le « tarkai », le « mansa », le « tchègba »).

Et pour prendre son caractère régional, le festival s’ouvre à toutes les communautés.

Le festival feu de bois, comme son nom l’indique, permettra aux artistes traditionnels de se produire sur une scène moderne avec des projecteurs le soir venu, accompagné de « deux géants feu de bois comme le faisaient les ancêtres ».

Porté par les fils et filles du village, le projet fera la part belle aux femmes qui seront représentées par quatre troupes de danses.

Revelyn SOME

Burkina24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre