Fermeture du Consulat : Le Conseil Supérieur des Burkinabè en Côte d’Ivoire s’indigne

528 0

La fermeture du consulat du Burkina Faso Abidjan le vendredi 22 Mai 2015 dernier suscite encore des réactions. La dernière en date est celle du Conseil Supérieur des Burkinabè en COTE D’IVOIRE qui à travers cette déclaration, exprime son indignation et ”appelle les jeunes surexcités et vandales à la retenue et à l’apaisement”.

Les 30 et 31 Octobre 2014, le BURKINA FASO a connu une insurrection populaire qui a conduit à la démission  du Président Blaise COMPAORE  et à la mise en place d’un Gouvernement de Transition.

Depuis  lors, la Communauté Burkinabè en COTE D’IVOIRE est en proie à des manifestations d’humeur,  avec pour conséquence,  la fermeture à plusieurs reprises   du Consulat Général du BURKINA FASO à Abidjan pour des raisons de sécurité.

Nous avons constaté l’arrêt des activités de la mission consulaire le Vendredi 22 Mai 2015, suite à ces manifestations. Cette situation  pose d’énormes difficultés à nos Compatriotes surtout en ces périodes d’examens où nos élèves et étudiants sont à la recherche de documents administratifs.

Face à cette situation qui met en péril l’avenir de ces élèves et étudiants, pour la plupart, et cause  d’importants préjudices et dégâts   à la Communauté Burkinabè en général,

Nous, Délégués au Conseil Supérieur des Burkinabè de l’Etranger en COTE D’IVOIRE :

-Disons non à ces agissements de personnes qui sont à l’origine de ces désagréments.

– Demandons que cessent immédiatement ces mouvements de protestations de nature à troubler le travail des Juridictions Consulaires et Diplomatiques Burkinabè en COTE D’IVOIRE.

– Invitons  nos Compatriotes à faire preuve de retenue, à aller dans le sens de l’apaisement et à des échanges francs et constructifs en ces moments difficiles pour notre pays, pour aider la Transition à réussir sa mission.

– Appelons les Autorités de la Transition et l’ensemble des acteurs de la classe politique Burkinabè à œuvrer davantage à la réconciliation de tous les fils et filles de notre pays  pour consolider la paix.

La communauté Burkinabè en COTE D’IVOIRE   devra servir d’exemple aux autres Communautés vivant dans ce pays, dans la quête de la paix si cher aux Ivoiriens et se garder de poser des actes de nature à entacher le processus de paix et de réconciliation en cours dans ce beau pays qui nous a généreusement accordé son hospitalité.

Pour ce faire, les Délégués invitent les leaders de la Communauté Burkinabè à une rencontre d’échanges et de travail dans les jours à venir pour œuvrer ensemble à plus de responsabilité et poser les bases d’une organisation forte et dynamique.

Il est grand temps pour notre Communauté d’être forte, unie et mobilisée autour  de notre cher pays le BURKINA FASO pour son retour à une vie normale et  dans l’arène internationale pour le bonheur de la Diaspora Burkinabè

Vive le BURKINA FASO

Vive la COTE D’IVOIRE

Vive l’Amitié et la Fraternité IVOIRO- BURKINABE

Fait à Abidjan le 3 Juin 2015

Pour les Délégués au Conseil Supérieur des Burkinabè en Côte D’ivoire :

SAWADOGO Boureima



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *