Rwanda : Washington opposé à un 3ème mandat de Paul Kagamé

186 0

 Par la voix d’un diplomate américain, les autorités américaines ont montré leur opposition quant à un éventuel troisième mandat du président rwandais Paul Kagame à l’issue de l’élection présidentielle de 2017.

Cette position très ferme de la diplomatie américaine à l’égard de son allié rwandais survient dans un contexte régional de polémiques très vives sur la durée du pouvoir de chefs d’Etat africains.

Un responsable du département d’Etat a indiqué à l’AFP qu’ils étaient “engagés à soutenir une transition pacifique et démocratique en 2017 vers l’élection d’un nouveau dirigeant par le peuple rwandais”, ajoutant que les Etats Unis ne n’étaient “pas favorables à ce que des constitutions soient amendées au bénéfice d’intérêts personnels ou politiques d’individus ou de partis”.

La Constitution rwandaise, adoptée en 2003, limite à deux le nombre de mandats présidentiels d’une durée de sept ans. Il exclut, ainsi, le président Paul KAGAME, élu déjà en 2003 et 2010.

Le Parlement rwandais devrait débattre entre le 5 juin et le 4 août d’une éventuelle réforme de la constitution pour permettre à Paul KAGAME de se représenter en 2017, en raison de la “demande populaire”, selon des responsables rwandais. Ces derniers nient l’implication du Président KAGAME dans cette proposition de réformer la Constitution et expliquent qu’il s’agit de répondre à une demande de ses partisans.

Les Etats Unis craignent que des violences consécutives à des décisions similaires dans d’autres pays africains.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Source : BBC News

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre