Frederic Zoungrana, coordonateur national du mouvement soyons serieux

Le Mouvement soyons sérieux exige des sanctions contre Ablassé Ouédraogo

691 24

Les réactions continuent sur les déclarations du président du « Faso Autrement ». Cette fois-ci, il s’agit du Mouvement soyons sérieux qui réclament des sanctions. 

Le lundi 8 juin 2015 Ablassé OUEDRAOGO, Président de Le Faso Autrement déclarait dans Jeune Afrique ceci au sujet de ses chances d’accéder à Kossyam : « (…) J’ai toutes mes chances de devancer, au soir du 11 octobre, mes concurrents à cette présidentielle. J’ai trois atouts principaux. Je suis Moagha du Plateau central et les Mossis sont une forte composante du Burkina Faso.

Je suis aussi musulman, ce qui n’est pas rien dans un pays où 70% des gens le sont également. Enfin, comme je vous l’ai dit, j’ai un vaste réseau de relations utiles dans le cadre de la diplomatie de développement que nous souhaitons mettre en place».

Le Mouvement Soyons Sérieux (MSS) dénonce ces propos à caractère ethnique et religieux. Plus qu’une dérive, cela est une sortie très hasardeuse et très malheureuse de Ablassé OUEDRAOGO qui viole non seulement la constitution en ses articles 1 et 31 qui garantissent la laïcité et proscrit toute idée fondée sur la race ou la religion, mais aussi la Charte des partis et formations politiques.

 Pire encore, cette déclaration met à nu, du haut de son titre de ‘’Docteur’’, l’incapacité intellectuelle du Dr Ablassé à gouverner le Burkina Faso car la politique c’est les idées à travers un Programme en phase avec les préoccupations des populations.

Le MSS estime que cette faute politique malveillante pourrait mettre en mal la paix et la cohésion sociale. C’est pourquoi, il exige que Ablassé OUEDRAOGO:

  • présente des excuses publiques au peuple burkinabè ;
  • soit entendue par les forces de sécurité ;
  • soit frapper d’interdiction de participer à toute élection au Burkina Faso pendant au moins 5 ans.

Ni ingérence, ni indifférence pour un Burkina Faso meilleur !

Fait à Ouagadougou le 9 juin 2015

Pour le MSS

Le Coordonnateur National

Frédéric ZOUNGRANA


NDLR : Le titre est de la Rédaction B24

 



B24 Opinion

Les articles signés B24 Opinion sont soumis par nos lecteurs et/ou des libres penseurs et n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *