RDC: Human Right Watch demande l’exhumation des corps

267 0

L’ONG Human Right Watch demande aux autorités congolaises de procéder à l’exhumation des corps enterrés dans une fosse commune à Maluku.

421 cadavres avaient été inhumés collectivement dans cette localité située à 80 km de Kinshasa, en mars dernier.

L’ONG estime que les familles de 34 victimes ont déposé une plainte publique, dans ce mois de juin pour réclamer justice.

Les autorités ont toujours affirmé qu’il s’agit des dépouilles de personnes dont les familles étaient incapables d’assurer l’enterrement.

Toutefois, une partie de la société civile appuyée par certains opposants soupçonnent qu’il s’agit des victimes de la répression des violentes manifestations qui ont marquées, Kinshasa, la capitale congolaise en janvier dernier.

Quant aux autorités, ils soutiennent que les corps enterrés à Maluku sont des dépouilles abandonnées dans les morgues de la capitale.

Pour Human Rights Watch, seules l’exhumation des corps et leur autopsie pourront déterminer de manière certaine l’identité des personnes enterrées dans cette fosse commune.

Le porte-parole du gouvernement congolais a expliqué que l’exhumation des corps sera chose faite à condition que celle-ci soit ordonnée par la Justice.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Source : BBC News

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre