Ramadan et gaz butane : La SONABHY rassure

331 2

Une visite guidée constituée d’une simulation d’extinction d’incendie, de la présentation du mécanisme de pompage des bouteilles de gaz et du nouvel espace de stockage en cours de construction, c’est ce à quoi ont eu droit les visiteurs de ce mercredi 10 juin 2015 dans l’enceinte même du centre de stockage de la Société nationale burkinabè des hydrocarbures (SONABHY) situé à Bingo.

Une simulation d’incendie                                                                                                                     

Bingo est un centre de dépôt de produits pétroliers à quelques encablures de Ouagadougou. C’est là qu’ont passé des hommes de médias, des élèves mais aussi d’autres agents de la SONABHY la matinée de ce mercredi. Ils ont pu ainsi assister à une opération de maitrise d’incendie.

Simulation d'un incendie à la SONABHY © DR
Simulation d’un incendie à la SONABHY © DR

L’opération d’extinction n’aurait probablement pas réussi sans l’intervention des soldats du feu que sont les sapeurs-pompiers. Les agents de la SONABHY ont été les premiers à se lancer. Comme dans pareilles circonstances, ils ont rapidement été suivis plus tard par les sapeurs-pompiers appelés en renfort.

« Nous faisons la temporisation en attendant leur arrivée. Avant tout, quand vous avez un début de feu, avec un verre d’eau vous pouvez éteindre. Si vous attendez une minute après, il faut aller avec un seau d’eau et au fur à mesure, cela demande beaucoup de moyens », a expliqué Mme Nadia Bouyain, responsable de la maintenance et de la sécurité du centre de dépôt.

Bientôt un nouveau poste de stockage

Le nouveau poste de stockage permettra d'augmenter les capacités de la SONABHY
Le nouveau poste de stockage permettra d’augmenter les capacités de la SONABHY

« On est dans un système d’amélioration continue. Le nouveau poste sera disponible au plus tard dans deux mois », a confié Marius Barry, directeur du centre de dépôt de Bingo.  Le nouveau poste de stockage en cours de construction, qui viendra soutenir la production de l’actuel poste, coûtera environ cinq milliards de F CFA.

Informer les populations sur la société

S’exprimant face à la presse, Aboubakar Nacro a en outre estimé que la nécessité d’informer les populations s’impose.

« La SONABHY est une société d’Etat qui appartient à toutes les populations. Elles méritent d’être informées sur le vrai. Que ce vrai soit à notre faveur ou à notre défaveur, il est important qu’il puisse être dit et que les populations soient informées sur l’entreprise ».

Quant à la période du jeun musulman qui se profile à l’horizon, Aboubakar Nacro rassure. « Nous essayons de faire le maximum pour que les populations n’aient pas des soucis pour avoir du gaz avec bien sûr la contribution des autres acteurs ». C’est avec par cette note empreinte d’optimisme que les visiteurs d’un jour ont repris le chemin de la capitale.

Oui Koueta (stagiaire)

Burkina24

Oui Koueta

'The vitality of a country can also be measured through that of its journalists'

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre