La force militaire contre Boko Haram bientôt opérationnelle

310 0

 La décision de confirmer la création de cette force militaire a été prise à Abuja lors du sommet qui a regroupé autour du président Buhari, les dirigeants du Niger, du Tchad, du Bénin et le ministre camerounais de la défense.

La force conjointe est basée dans la capitale tchadienne N’Djamena et est dirigée par un haut gradé du Nigéria tout fraîchement nommé par le président Buhari.

Le sommet d’ Abuja a décidé que la force militaire régionale devrait être opérationnelle d’ici à fin Juillet. Les soldats viendront du Nigeria, du Tchad, du Cameroun, du Niger en plus du Bénin qui aura également à contribuer en envoyant des troupes.

Les présidents de ces pays ainsi que le ministre de la Défense du Cameroun ont convenu qu’un Nigérian commandera de façon permanente cette force. Le président nigérian Muhammadu Buhari lors des discussions avait fustigé la rotation du commandement de cette force entre les pays signataires. Pour lui, cela porterait atteinte à l’efficacité de la lutte contre Boko Haram.

Buhari a par ailleurs souligné la nécessité de limiter la capacité du groupe à accéder à des fonds et des armes et a appelé à un meilleur partage des renseignements sur Boko Haram – qui semble déterminé à approfondir ses liens avec l’État islamique.

Certains observateurs estiment que la convocation rapide de ce sommet d’Abuja, est un signe que l’éradication des attentats terrorristes menés par Boko Haram est la priorité numéro un pour le nouveau président du Nigeria.

Depuis sa prestation de serment le 29 mai dernier, Buhari s’est rendu au Niger, au Tchad et en Allemagne pour assister au sommet du G7.

Le nouveau chef d’Etat nigérian plaide pour la construction d’une alliance internationale pour combattre Boko Haram. Depuis l’investiture du nouveau Président nigérian, plus de 100 personnes ont été tuées dans des attentats kamikazes menés par les djihadistes.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Source : BBC News.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre