Burkina # Comores (2-0) : Satisfaction du sélectionneur Gernot Rohr

468 7

Pour sa première sortie en compétition officielle à la tête des Etalons, le sélectionneur Gernot Rohr s’est imposé et son équipe a obtenu une victoire contre les Cœlacanthes des Iles Comores (2-0) en match aller des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) Gabon 2017. Gernot Rohr a salué la prestation de son équipe qui selon lui était à la hauteur.

Le sélectionneur Gernot Rohr (centre) a reconnu que le match était difficile
Le sélectionneur Gernot Rohr (centre) a reconnu que le match était difficile

 L’analyse du match : « Je suis satisfait sur le plan technique, tactique et mental parce que ça n’a pas été facile. On savait que cette équipe des Comores est bien organisée en défense. On les avait bien observés. On savait ce qui nous attendait, qu’il fallait être patient, qu’il fallait faire circuler le ballon pour les fatiguer et qu’au cours du match on pouvait récolter les fruits de ce travail de sape.

Les joueurs ont suivi exactement ce qu’on leur a demandé. Ils ne se sont pas énervés, ils ne se sont pas impatientés lorsque le but en première mi-temps n’est pas venu. On a réussi à les faire courir, à les fatiguer. Après, en deuxième mi-temps, lorsque le moment était propice, après un bon début, les buts sont venus naturellement. Le premier à la suite d’un coup de pied arrêté et le deuxième sur une action construite.

L’entraîneur que je suis ici pour la première fois face à vous, je peux dire que l’équipe m’a donné satisfaction. Tout n’est pas parfait mais on a vu que la rigueur défensive sur laquelle on a insisté était là. On n’a pas sous-estimé l’adversaire. On était humble. On était solidaire. Il nous manquait des joueurs importants.

Malgré cela, l’équipe a fait le match qu’il fallait en basant le travail sur le collectif. Cependant, je suis sûr que cette équipe va faire trébucher des équipes dans ce groupe parce qu’encore une fois ils sont bien organisés et dangereux en contre-attaque ».

Le maillot de Charles Kaboré : « C’était regrettable que l’arbitre n’ait pas laissé entrer Charles Kaboré qui pourtant avait changé son maillot. Il y avait un peu de sang c’est vrai. C’était quand même curieux. Même à dix, l’équipe a joué son jeu, son plan. Elle a été très unie, solidaire, surtout à 10.

L’arbitre ne nous a pas aidés. Mais on ne compte sur eux. Mais on compte que sur nous. Ce que je voulais c’est que l’équipe aille de l’avant avec humilité, avec simplicité, elle l’a fait aujourd’hui ».

Steeve Yago sur latéral droit : « Nous avions fait le choix d’aligner la même défense qu’à Casablanca (ndlr match amical contre l’équipe olympique du Maroc gagné 2 à 1).

On a fait avec cette composition un bon match. Il nous fallait de la rigueur, de la sérénité. On avait encaissé trois buts contre l’équipe camerounaise. On ne voulait pas encaisser de but. Steeve Yago étant un bon défenseur.

Bien naturellement comme il est polyvalent, pouvait évoluer sur le côté. C’est vrai qu’il est droitier. Il avait du mal à monter. Mais en deuxième mi-temps, il a prouvé que lorsque l’équipe est partie de l’avant qu’il pouvait apporter un potentiel offensif.

Nous avions Bambara sur le banc de touche Si le but n’était pas venu, on allait le faire rentrer. Mais comme le but est venu, on a fait le choix de la rigueur et de l’équilibre ».

Boukari OUEDRAOGO

Burkina24



Article similaire

De nouvelles têtes à la RTB

Posté par - 7 janvier 2015 54
Aussitôt arrivée, la nouvelle directrice générale de la Radiodiffusion télévision du Burkina (RTB), Danielle Bougaïré, a procédé à des nominations…

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *