Le Burkinabè Djakaridja Koné mobilise les sportifs contre Ebola

370 3

Le footballeur international burkinabè Djakaridja Koné organise un gala de football à travers l’Association Yiki de football qui oppose ses amis footballeurs aux Etalons du Burkina le mardi 16 juin 2015 pour lutter contre Ebola. La structure Global First chargée d’organiser le gala a animé une conférence de presse le vendredi 12 juin 2015 pour annoncer l’évènement.

Les vacances sont des occasions pour les footballeurs burkinabè de retrouver leur famille. Mais le footballeur burkinabè Djakaridja Koné veut se rendre utile pendant cette période. C’est pourquoi, il a initié un gala international de football qui va opposer les Etalons du Burkina à ses amis pour sensibiliser sur la maladie à virus Ebola.

Ce gala, qui est une idée de l’Association Yiki que soutient l’international burkinabè, sera organisé de façon pratique par la structure Global First qui a tenu une conférence de presse, animée par Issiaka Ilboudo, Claude Romba et Drissa Sessouma, le vendredi 12 juin 2015 pour situer le public.

Ce match de gala verra la participation des stars internationales comme les Ivoiriens Yao Kouassi dit Gervinho, Max Alain Gradel, Arouné Koné, le Sénégalais Modou Sougou, le Camerounais Dany Nonkeu.

Le match va se jouer au Stade du 4-Août  de Ouagadougou. Il s’agit d’un match de deux fois 30 minutes avec une formule de remplacement basket (ce qui signifie que chaque joueur peut entrer sur le terrain et ressortir autant de fois qu’il le veut).

Pendant le match, des séances de sensibilisation sur le virus Ebola seront menées. C’est pourquoi, des gels seront distribués le jour du match. L’équipe burkinabè sera dirigée par Moumouni Dagano comme capitaine. En marge de ce gala, Djakaridja Koné compte faire des dons à des orphelinats.

A travers cette initiative, Djakaridja Koné souhaite utiliser son image pour lutter contre les fléaux qui minent le continent parmi lesquels Ebola pour ce qui concerne la première édition.

Boukari OUEDRAOGO

Burkina24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre