Vente de produits périmés : Fraude à la FIFA… burkinabè

497 16

Fifa, c’est la marque impliquée dans une affaire de fraude, de falsification des dates de péremption et d’eau minérale. L’affaire a été rendue publique aujourd’hui par la brigade ville de gendarmerie de Kossyam par l’adjudant-chef major Abdoulaye Savadogo, commandant de ladite brigade ce lundi 15 juin 2015.

Le mot Fifa ici, n’a rien à voir avec le football. Mais dans ce cas-ci, comme d’ailleurs dans celui de l’instance qui est chargée de diriger le football à l’échelle du monde, une affaire de fraude s’y est déroulée.

Fifa est une marque d’e              au certifiée ISO 9001 version 2008. Elle est « basée » au Bénin et commercialise ses produits au Burkina Faso. Là n’est pas le problème. Selon les dires d’Abdoulaye Savadogo, tout est parti d’une personne « désireuse » de garder l’anonymat, leur faisant cas de falsification sur les dates de péremption de bidons d’eau appartenant à la marque ‘’Fifa’’.

Procédure. « Pour un bidon d’eau dont la date de péremption est le 15/ 08/2014, Koudougou Dedji Josino fait disparaitre le 14 pour se retrouver avec une nouvelle date qui sera le 15/08/20 », a laissé entendre l’adjudant-chef major.

La marchandise saisie. Des bidons d’eau (0,5 litre et 1,5 litre) de la marque ‘’Fifa’’, du jus de marque Champion sont les produits qui ont été découverts à la suite de la perquisition. Au total, 723 bidons de 0,5 litre et 386 bidons de 1,5 litre de la marque Fifa y ont été retrouvés.

Quant au jus de la marque Champion, 29 cartons dont un total de 1 392 bouteilles de jus également périmé font partie de la marchandise de qualité frauduleuse et douteuse.

Commercialisation de l’eau minérale. Fifa semblait avoir un circuit de taille pour faire écouler son eau minérale. Ainsi des partenaires tels que Ouaga Beach, Royal Palm, Loumbila Beach, Air Burkina, Action pour la promotion des initiatives locales (APIL) et bien d’autres se sont vus fournir de l’eau minérale sous leur « propre » labelle.

Les marchandises saisies
La marchandises saisie

Complicité ? A la suite de la perquisition effectuée sur les lieux, un document « dûment signé » par un huissier de justice a été remis à Koudogbo Dedji Josino, responsable de l’entrepôt et supposé représenter la marque Fifa. L’eau et le jus en question sont censés être détruits sur l’ordre de l’unité de production depuis mars 2014.

Mais l’ordre en question n’a visiblement pas été exécuté. L’adjudant-chef major Abdoulaye Savadogo, affirme en effet être rentré en possession de ce document « confirmant la destruction ».

Ce qui a amené Abdoulaye Savadogo, une fois de plus à lancer un appel de bienveillance à la population.

Il insiste surtout sur la dénonciation auprès des forces de sécurité de tels individus qui par leurs actes dangereux, mettent en péril la vie des populations. Pour cela, ils ont juste à composer le 16, le 17 ou le 1010.

Oui Koueta (Stagiaire)

Burkina24

Oui Koueta

'The vitality of a country can also be measured through that of its journalists'

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *