Stabilisation de la Guinée-Bissau : Des gendarmes burkinabè de retour

215 0
L’escadron de Gendarmerie qui avait été déployé en Guinée Bissau sous mandat CEDEAO dans le cadre de la  force de stabilisation de ce pays amis en crise a commencé sa relève dans  la nuit du 18 juin au 19 juin 2015.
La première vague des 140 gendarmes burkinabè, qui ont assuré la sécurité des élections présidentielles (à risque) en Guinée Bissau, est rentrée le vendredi  19 juin matin à la base aérienne 511 par vol spécial de la compagnie Air Burkina.
Ces rotations permettront d’ici le 22 juin, au 21è  escadron 4è relève, de poursuivre la mission de stabilisation de la paix des Forces Armées Nationales du Burkina Faso  dans le cadre de l’ECOMIB en Guinée Bissau.
Selon le capitaine Jean Bosco SAWADOGO, commandant adjoint de l’escadron, la difficulté majeure que les hommes ont rencontrée sur le terrain est la barrière linguistique vu que les Bissau guinéen parlent portugais mais surtout créole.
Il a par ailleurs tenu à signifier sa gratitude à l’ensemble du commandement pour la confiance placée en eux et saluer le professionnalisme des hommes et des femmes de l’escadron qui ont surpassé toutes les difficultés rencontrées sur le théâtre d’opération.  Ils sont fiers d’avoir exécuté à la lettre la mission qui leur avait été confiée.
En rappel depuis Mai  2012, un escadron de Gendarmerie burkinabé est régulièrement présent en Guinée Bissau et apporte l’expertise burkinabé en matière de sécurité. En plus d’assurer la sécurité de la présidence de la république et du Premier ministre, elle a dû en plus veiller à la sécurité du scrutin présidentiel qui a pu se tenir effectivement en Mai 2014.

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre