Burkina : La commission des réformes déposera son rapport le 13 août 2015

732 0

La commission de la réconciliation nationale et des reformes (CRNR), après un trimestre de travail, a tenu ce lundi 22 juin 2015, à Ouagadougou, une conférence de presse pour faire un compte rendu d’étape de ses activités réalisées. Le président de ladite commission s’est félicité de l’adhésion populaire à la consultation nationale entreprise.

Face à la presse, la commission de la réconciliation et des reformes a tenu une rencontre avec pour objectif de dresser le bilan à mi-parcours de la réalisation de la mission a elle confiée par la nation. La méthodologie de travail adoptée par la CRNR est la méthode participative, a affirmé Mgr Paul OUEDRAOGO, président de la commission.

Pour cela, la CRNR a entrepris une large consultation nationale à travers laquelle elle s’est ouverte aux différentes opinions, sensibilités, expertises et expériences du pays. A cette consultation, la commission souligne une forte adhésion de la population. En témoigne le nombre (environs 3000) de fiches remplies et adressées à la CRNR contenant leurs préoccupations et leurs propositions de reformes.

Les préoccupations recueillies par la commission ont concerné les victimes des crimes de diverses natures, les contentieux administratifs et militaires, les injustices économiques, les victimes des dégats et des pillages en marge de l’insurrection populaire d’octobre 2014. Quant aux propositions, les fiches collectées ont trait à des recommandations de reformes adressées aux différentes sous commissions de la CRCN, a ajouté Mgr OUEDRAOGO.

Les résultats de la large consultation nationale, les éclairages obtenus des entretiens et atelier de réflexion, appuyés par la recherche documentaire ont servi à élaborer l’état des lieux et bâtir des recommandations de reformes dans différents domaines selon la commission.

Au titre de ces reformes, la commission a indiqué des pistes en cours d’élaboration au sein de la CRNR. Ce sont :

Sur le chantier de la réconciliation nationale, la CRCN proposera une charte de la réconciliation définissant les chemins du renouveau par la vérité, la justice et le pardon.

Sur le chantier des reformes constitutionnelles, institutionnelles et politiques, la commission proposera un texte constitutionnel ou des amendements constitutionnels. La CRNR dit suivre avec attention le débat public en cours sur l’opportunité d’une 5ème république. Son rapport comportera ses propositions à la nation.

Sur le chantier de la reforme électorale, la CRCN indiquera des voies de construction d’un système électoral plus efficace, efficient et équitable ainsi que les moyens d’un encadrement plus adéquat du phénomène partisan.

En plus de ces chantiers, la CRCN proposera plusieurs recommandations dans les domaines de la réduction du train de vie de l’Etat, de la gestion et du contrôle des finances publiques, de la promotion de l’intégrité, de la santé, de l’éducation, de l’énergie du foncier rural et urbain, de la vie chère, de l’environnement, de l’économie…

Apres le dépôt du rapport fixé au 13 août 2015, la commission entend entreprendre une grande campagne de d’information et communication sur ses propositions en vue de les partager le plus largement possible.

Srge BALMA (stagiaire)

Burkina24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *