Ouaga : Du macaroni périmé sur la place du marché

909 79

Les forces de l’ordre n’en ont pas encore fini avec la traque des fraudeurs des produits alimentaires. Un groupe qui opérait dans la falsification des dates de préemption de produits alimentaires a été mis aux arrêts et présenté à la presse dans la matinée de ce lundi 22 juin 2015 à la brigade ville de gendarmerie de Baskuy.

Il y a à peine quelques jours, la police mettait fin aux agissements de personnes qui s’adonnaient à la fabrication frauduleuse de vinaigre et de l‘eau de javel. C’est au tour des gendarmes de prendre dans leurs filets un groupe qui opérait dans la falsification des dates de péremption de consommables alimentaires.

Composé de trois membres, le groupe possède une boutique nommée « établissement FAB » dans la Zone d’activités diverses (ZAD). « Une équipe envoyée sur les lieux a pu les prendre sur les faits pendant qu’ils étaient entrain de changer les dates de péremption des produits.

Une importante quantité de denrées périmées découverte par les gendarmes
Une importante quantité de denrées périmées découverte par les gendarmes

Les enquêteurs découvrent avec stupéfaction une importante quantité de denrées alimentaires périmées, des cartons de marque PASTA MAMA contenant des macaronis périmés dégageant une odeur nauséabonde et datant de 2013, des cartons contenant du thé vert de Chine de marque Gazelle périmé depuis le 5 mai 2014, du thé Lipton en cours de péremption le 25 juillet 2015, des étiquettes, des tamis, un appareil pour le collage des emballages, un appareil de pesage », a expliqué le colonel Sam Djiguiba Ouédraogo.

Mode d’emploi. Concrètement, ces derniers procédaient au transvasement des produits périmés, en l‘occurrence le couscous, dans de nouveaux emballages sous la marque « SAFINA » et dont la nouvelle date de préemption est fixée à 2016.

Les gendarmes, après analyse au laboratoire, affirme que ces produits sont impropres à la consommation
Les gendarmes, après analyse au laboratoire, affirme que ces produits sont impropres à la consommation

En tout, ce sont 770 emballages de 4550 g de macaroni, 1000 sachets de 500 g de macaroni, 173 cartons de the marque Gazelle, 185 cartons de thé vert de chine et 300 étiquettes sur les lesquelles sont inscrits « SAFINA 4550g, qualité exceptionnelle, vous verrez comment ça gonfle ».

Un échantillon a été apporté pour analyse au laboratoire national de santé publique et les conclusions « sont sans équivoques.

Les produits sont impropres à la consommation», selon les gendarmes.

Maratou SOUDRE

Burkina24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *