Festival « Beog Biiga » : De la musique pour adoucir la peine des enfants de SOS Village

328 0

Le festival « Beog Biiga », festival international jeunes et tout public, a ouvert ses portes le jeudi 25 juin à Ouagadougou et ce jusqu’au 28 juin 2015. Pour cette deuxième édition, le festival vient en aide à SOS village des enfants. A cet effet, un diner gala de récolte de fonds a été organisé, le 26 juin 2015. Plusieurs activités sont organisées en faveur des enfants tout au long du festival.

Après le centre Wamdé, c’est au tour de SOS village d’enfants de bénéficier de l’aide du festival « Beog Biiga ». Les fonds et les dons de toute nature récoltés au diner gala dénommé « cœur en or » seront reversés au village.

Cette initiative se veut être, selon l’organisatrice, Maimounata Lingani, « une solidarité entre nous Burkinabè d’abord avant que les autres puissent nous soutenir ».

Une initiative interne qui va en droite ligne de leurs aspirations, selon Gniantidré Ousseni, directeur du SOS village des enfants car « tout le financement des enfants en charge vient de l’extérieur ».

Maï Lingani espère apporter un bémol aux difficultés des enfants
Maï Lingani espère apporter un bémol aux difficultés des enfants

Il existe deux villages SOS enfants, un à Ouaga avec 123 enfants et un autre à Bobo avec 120 enfants. Selon toujours le directeur, il s’agit d’enfants de tout âge, des orphelins totaux, partiels, de toute situation, qui ont perdu la prise en charge familiale pour une raison ou pour une autre.

Ils sont en général référés par les services sociaux, les préfectures, les commissariats de police et même individuellement.

Les besoins du centre sont énormes. «  Les enfants restent dans les villages jusqu’à l’âge de 14 à 15 ans. Après, il y a la cellule d’encadrement des jeunes où il y a des éducateurs de jeunes qui les accompagnent jusqu’à l’âge de 22 à 23 ans et à ce qu’ils soient réinsérés économiquement, socialement et professionnellement », dit le directeur. D’où son invite à toute la population à prendre « l’exemple pour les aider à prendre en charge ces enfants qui n’ont pas demandé à être placés dans un centre ».

Les ambassadeurs de bonne volonté notamment des artistes, Alif Naba, Don Sharp de Batoro, Sali Sanou, Wendy et bien d’autres ont effectué le déplacement pour apporter leur touche à la soirée.

Au programme, sont prévus des concerts, des spectacles pour enfants, une rue marchande au cours desquels se fera la récolte des fonds et dons.

Revelyn SOME

Burkina24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre