Présidentielle 2015 : Zéphirin Diabré investi candidat de l’UPC

695 17

Débuté hier, le premier congrès extraordinaire du parti Union pour le progrès et le changement (UPC) a pris fin ce jour dimanche 28 juin 2015. C’était au palais des Sports de Ouaga 2000 dans la capitale burkinabè. Comme le thème du présent congrès le stipulait, son dénouement a connu  la désignation et l’investiture du président du parti, Zéphirin Diabré comme candidat à l’élection présidentielle d’octobre 2015.

[Article mis à jour] 

« Il y a longtemps que j’attendais… »

« Désignation et investiture du candidat de l’UPC à l’élection présidentielle du 11 octobre 2015 », c’est sous ce thème que s’est tenu le premier congrès extraordinaire du parti UPC. Et comme dans de pareilles circonstances, ils étaient présents les militants nationaux et ceux de la diaspora.

« Il y a longtemps que j’attendais ce rendez-vous avec les Burkinabè. Je suis prêt à les rencontrer, à relever les défis que vous m’avez confiés ». C’est par ces propos que le candidat investi de l’UPC est entré dans le vif de son discours qui aura duré environ une heure.

L’acte d’investiture  été matérialisé par la remise d’une carte du pays constituée par les représentants des 13 régions à la suite de son investiture par le premier vice-président du parti,  Denis Nikiema. Et le candidat de l’UPC d’assurer qu’il portera le projet en question, le moment venu à la connaissance de tous les Burkinabè.

En plus des militants venus de l’extérieur, on peut énumérer l’UFDG de Cellou Dalein Diallo de la Guinée-Conakry. M. Alpha Boubacar Bah, son représentant a quant à lui commencé par saluer « le courage de la jeunesse burkinabè » car elle a montré qu’avec le courage, on peut arriver au changement.

« Ne mettez pas à la tête de votre pays, des hommes qui ne savent pas comment faire marcher le pays », a-t-il martelé pour clore son intervention.

Oui Koueta (stagiaire)

Burkina24



Oui Koueta

'The vitality of a country can also be measured through that of its journalists'

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *