Bobo-Dioulasso : 9 000 troncs d’arbre et 1 800 caméléons séchés saisis

292 12

Dans le cadre d’une opération menée contre le commerce et la coupe illégale de bois, les forces de l’ordre ont saisi des troncs d’arbre d’espèce protégée et plus d’un millier de caméléons séchés.

Ce sont 9 000 troncs d’arbre de « PTEROCAPUS ERINACEUS », 1 800 caméléons séchés qui ont été saisis lors d’une opération menée contre le commerce et la coupe illégale de bois.

Les troncs d'arbres PTEROCAPUS ERINACEUS
Les troncs d’arbres PTEROCAPUS ERINACEUS

Les présumés auteurs de ces œuvres, plus d’une vingtaine constitués de bûcherons, de vendeurs, d’exportateurs et autres, ont été interpellés.

Les forces de l’ordre (eaux et forêt, gendarmerie, police et douane) de la région des Hauts-Bassins ont animé un point de presse, ce lundi 29 juin 2015 à Bobo-Dioulasso.

Selon le directeur des eaux et forêts, le Colonel Adama Drabo, cette opération a été concrétisée suite à 72 heures d’activités intenses, débutées le 27 juin 2015.

 Le colonel Adama Drabo (au milieu) invite les populations à protéger l'environnement
Le colonel Adama Drabo (au milieu) invite les populations à protéger l’environnement

Les 9 000 troncs d’arbres étaient en voie d’exportation vers l’Asie. Selon les explications du colonel Adama Drabo, le bois rose est une espèce protégée au Burkina Faso. 14 sites d’entrepôts de bois rose ont été découverts dans la ville de Bobo-Dioulasso.

Quant aux 1 800 caméléons séchés provenaient du Niger pour traverser le Burkina Faso et aller au Mali.

Les actions continuent sur le terrain pour faire face au trafic du bois rose.

Sidiki TRAORE

Correspondant Burkina 24 à Bobo-Dioulasso

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Il y a 12 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre