Le gouvernement déplore l’irruption de soldats dans les médias

814 25

Dans ce communiqué, le gouvernement dit déplorer l’irruption de soldats dans les Rédactions et qu’ont condamnée les organisations professionnelles de médias. 

Le 30 juin 2015, les Rédactions des radios Savane FM, Oméga FM, Ouaga FM et Horizon FM ont reçu la visite de soldats en armes, se réclamant du Régiment de Sécurité Présidentielle (RSP).
Dans une déclaration en date du 1er juillet 2015, les organisations professionnelles des médias et des journalistes ont, à juste titre, dénoncé et condamné ces « intimidations à l’endroit des médias, des journalistes et les menaces contre la liberté d’expression et de presse ».
Le Gouvernement de la Transition déplore et regrette ces actes contraires aux principes fondamentaux des droits humains et de l’Etat de droit.
Il exprime sa solidarité aux femmes et aux hommes de médias qui, à travers ces intrusions malheureuses, ont subi des préjudices psychologiques et moraux dans l’exercice de leur profession.
Le gouvernement de la Transition fait de la liberté d’expression et de la presse, son cheval de bataille. Il met tout en œuvre pour garantir la sécurité dans les médias.
Il en appelle à la sagesse et à la modération de tous, pour un bon aboutissement du processus de la Transition.

Le Service d’information du Gouvernement


Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

There are 25 comments

  1. OBAMA LE DEMOCRATE |

    J’ai refus? cat?goriquement de faire la politique en Afrique et surtout au Burkina Faso parce qu ils sont tous des menteurs.EN exemples le 30 et le 31 ceux qui sont dans le gouvernement actuel et au CNT ?taient couch?s a la maison sous leur draps ou autour du th? et le vaillant peuple ,les patriotes ?taient sur le terrain pour la lutte de la libert?, de l’ oppression, du refus de la dictature au prix de leur vie.
    Aujourd?hui hui ce vaillant peuple est mis a l ‘?gard et des saprophytes viennent si?ger au CNT et au gouvernement pour nous polluer l’air et jusqu?? pr?sent les conditions de vie du citoyen burkinab? n ont pas changer. Tout est difficile. M?me les victimes de l’insurrection populaires meurent de faim ;sans abris et sans emplois. Aucune vraie justice n a vu le jour .En r?alit? c est une routine du pouvoir de Blaise compaore.Donc je n’ai plus confiance au gouvernement de transition.C’est devenu chacun pour soi et Dieu pour tous.Je suis pour la vrai politique ou r?ellement c’est la vraie gestion de la cite et non la gestion de sa propre famille ou son ventre.

  2. Je pense bien que le gouvernement de transition fait tout son possible pour prolonger la transition. Oui il y a eu irruption des soldats en arme dans les organes de presse et les m?mes organes ont relat? exactement ce que les militaires sont venus faire. Il n'a ?t? en aucun cas fait mention d'intimidation mais juste porter une information ? la presse qui avait la latitude de diffuser l'information ou non. Cela n'est pas du tout une entrave ? la libert? d'expression mais plut?t l'exercice m?me de la libert? d'expression.
    J'ai ?galement suivi la r?action du gouvernement face ? cette histoire de compl?t dont il a rejet? en bloc la th?se, accusant ainsi le RSP d'avoir tent? d'arr?t? le premier ministre. Nous savons tous aujourd'hui le rapport de force dans l'arm?e et qu'une r?elle intention d'arr?ter le premier ministre aujourd'hui ne peut ?chouer. Pour arr?ter quelqu'un dont tu es s?r qu'il viendra dans ta cour, tu n'as pas besoin de lui tendre un foutu pi?ge dans un a?roport.
    Les deux information du gouvernement ainsi libell?es ressemblent plus ? une suite logique qui explique le compot du gouvernement: irriter le RSP pour qu'il cr?e un d?sordre qui va justifier une quelconque prolongation de la transition. Sinon on pouvait recuser le complot avec diplomatie pour ne pas jeter le RSP en pature.

    A ces foutus OSC, je dirai simplement qu'elles sont complices. leur d?claration est path?tique. Si vous ?tes logique avec vous-m?me, comment invoquer les nouvelles dispositions du statut du personnel des forces arm?es pour citer nomm?ment des citoyens qui doivent les respecter s'ils veulent rentrer en politique [ce qui est une grave faute, la loi est g?n?rale et impersonnelle, c'est pas ? vous de d?signer ? qui elle s'applique] mais vous omettez ZIDA, BARRY et autres militaires qui sont aujourd'hui ? des postes politiques. je n'aime pas le RSP, mais je soutiens leurs revendications concernant particuli?rement la d?mission de ZIDA et tous les militaires du gouvernement et leur remplacement par des civils. Nous sommes sortis marcher pour ?a et nous aurions eu gain de cause depuis si vous n'aviez pas dealer la victoire du peuple. Ressaissez-vous, le peuple n'est pas sorti lutter pour des partis politiques ou pour vous les OSC, on avait un id?al ? d?fendre. Aujourd'hui, les OSC caporalisent tout et veulent imposer leur diktat au peuple. Le peuple sait exprimer par lui-m?me et il l'a fait les 30 et 31 octobre 2014, il n'a pas besoin de quelqu'un qui va rester dans son labo fomenter les faux coups pour sortir les publier en son nom.

    Tous ceux du gouvernement qui sont aujourd'hui en t?te entrain de crier "peuple" sont ceux qui ont pactis? avec le foutu r?gime de COMPAORE. je n'ai jamais vu ni ZIDA, ni BARRY, encore moins KAFANDO lors de nos luttes pour la lib?ration. C'est apr?s la d?livrance qu'on nous envoie des bidasses qui subitement, deviennent les port-paroles du peuple, de quel peuple il s'agit?

    ?a m'?tonne qu'apr?s la publication des biens des membres du gouvernement, aucune de ces OSC qui pourtant ?tait devant la lutte pour l'altternance, qui criaient leurs ras-le-bol devant la corruption, les d?tournements de fonds, mauvaise gestion ….n'ait eu mot ? dire devant les richesses faramineuses de certains fonctionnaires de l'arm?e, malgr? toutes les d?monstrations faites par les citoyens [du peuple qu'ils d?fendent] que les r?mun?ration l?galement per?us ne pouvaient permettre d'engrager m?me le quart.

    Fommentez vos coups comme vous voulez, nous on vous attend seulement au tournant.
    Allons seulement!

  3. Tres bien dit Mohamed on sans fou d,eux .Tondo ya burkine bissi di taurer caber .La Patri ou La Mort Nous Vaincrons. bayi touba na gonnai jougou na carsa mai .qelqe soi la couleur des yeux on va dire la veriter

  4. Alexandre kalmogo, tu n’as que du t? pourri ? la place du cerveau. La paix et la peur sont deux choses bien diff?rentes. LA PAIX N’EST PAS UN VAIN MOT, n’est ce pas ?!

  5. vous d?plolorez seulement? aulieu de les entendre oubien ce qu’ils ont dit sur le farotage d’argent est bien vrai pour cela vous avez peur de les entendre. maintenant quant c’est des civils voil? BARY bien zel? qui les interpelle. donc Bary aussi a peur de quelqu’un!

  6. Lambert,personne n’a peur de vous.Toi en tant qu’individu tu es quoi?un simple mortel.Blaise ?tait plus fort que vous,il est o?.Se sont les dignes militaires qui sont au Mali ,vous n’?tes que des bandits de grands chemins des Boko Haram ? la Burkinab?.Merde ? la fin.

  7. Je suit pas pour ni contre…mai j’ai honte de voir ce peuple qui br?le les commissariat,les intustition du pays qui lib?re les fraudeur da la main de la gendarmerie,qui attaque la douane en plein brousse,et personne ne parle,et kan ces les otre qui manifestent leur col?re ? travers les radio,on les enveut.vive la paix vive la justice des preuve.

  8. Ecoutez, recherchez les coupables, qu'ils soient arr?t?s et traduit en justice. Ce laxisme sous blaise doit s'arr?ter: des voyous s'en prennent ? tout un campement, le br?le et le gouvernement pr?ne la r?conciliation au lieu de les arr?ter.
    Ces militaires, aux arr?ts!

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *