Mali : Six Casques bleus burkinabè tués dans une ambuscade

683 25

Cinq Casques bleus burkinabè, membres du Bataillon Badenya 3, ont été tués dans une embuscade tendue par des individus non identifiés, aux environs de 9h ce 2 juillet 2015 alors qu’ils patrouillaient sur l’axe Goudam-Tombouctou, au Mali, annonce un communiqué du ministère burkinabè de la défense.

L’attaque a également fait cinq blessés, dont quatre graves. Le nombre de morts a été porté à six, selon un communiqué de la MINUSMA. L’attaque a été revendiquée par l’AQMI.

En rappel, le bataillon Badenya a été déployé au Mali en 2012 au sein de la MINUSMA (Mission dans sa zone d’opération qui couvre la circonscription administrative de Tombouctou. Il est à sa troisième relève depuis février 2015.



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Il y a 25 commentaires

  1. Comme la Misnusma n’est pas une force combattante, elle peut accepter que les ?l?ments soient tu?s?!
    Quelle difference ya t il entre un rebel Touareg du MNLA et un djahadist de aqmi ou du Mujao? Pourquoi le MNLA n a jamais ?t? attaqu? par les terroristes et ce sont les casques Blues qui meurent? La france a cr?? ce bourbier pour enterrer nos Braves soldats. Vivement il faut que les pays Africains se retirent et demande a la france de desarmer les touaregs d abord. Ils veulent cr?er leur nord Mali apr?s que les USA aient cr?? leur sud soudan.

  2. On va piller quoi ? du sable, arr?tez cette obsession du pillage et travaillez, qu’avez vous fait depuis vos ind?pendances ? Surtout quand c’est votre pr?sident qui a arm? ces assassins.

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *