Bobo-Dioulasso : Les avenues Nelson Mandela et Ouezzin Coulibaly bientôt bitumées

595 8

Suite à la conférence du Mouvement de la jeunesse pour le progrès (MOJUB), le Ministère des infrastructures, du désenclavement et des transports a initié une conférence de presse sur l’état d’avancement du projet de construction et de bitumage des avenues Nelson Mandela et Ouezzin Coulibaly. C’était le vendredi 10 juillet 2015 à Bobo-Dioulasso.

Cette conférence a réuni les différents acteurs du projet pour rassurer les populations que toutes les conditions sont prêtes pour l’exécution des travaux desdites avenues. C’est au cours d’une conférence de presse, le vendredi 10 juillet 2015 à Bobo-Dioulasso.

L’objectif était de faire l’état d’avancement du projet de construction et de bitumage des rues Nelson Mandela et Ouezzin Coulibaly d’un linéaire total de plus de 3 kilomètres. Pour le directeur général des routes, Hamadé Bagaya, il a rassuré que les conditions sont enfin réunies pour son exécution dans un délai de 5 mois.

« Malgré les difficultés qui ont jalonné le processus de réalisation de la construction et de bitumage de ces avenues, nous vous assurons que les conditions sont enfin réunies pour une exécution efficace et efficiente des travaux » a dit M. Bagaya.

Il a réitéré les problèmes qui avaient entaché ce projet, qui sont entre autres, la réattribution du marché, des évènements de fin octobre et l’annulation des crédits de Décembre 2014 dans le projet de budget 2015 du Ministère des infrastructures du désenclavement.

C’est à la date du 21 mai 2015 que le marché a été approuvé par le ministère de l’économie et des finances. Après cette approbation, l’entreprise a été notifiée par un service pour l’enregistrement de son marché le 5 juin 2015 et pour le démarrage des travaux pour compter du 18 juin 2015.

Et depuis, l’entreprise dit s’atteler à mobiliser son personnel et son matériel pour le démarrage des travaux. Le jeudi 25 juin 2015, une rencontre de chantier a eu lieu avec tous les intervenants afin de poser les jalons pour une meilleure exécution des travaux à la satisfaction de tous.

L’entreprise s’est engagée à respecter le délai d’exécution. Au cours de la conférence, il est ressorti que la balle est dans le camp de l’entreprise.

Le Directeur général de l’entreprise CGE, Mahamadi Tiendrebéogo a aussi rassuré que les travaux seront accélérés pour être dans le délai.

Par ailleurs, M. Tiendrebéogo a avancé des contraintes qui pourraient ralentir ces travaux, comme, entre autres, la saison pluvieuse.

Sidiki TRAORE

Correspondant Burkina 24 à Bobo-Dioulasso



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *